Nos actualités
Anthony Delaplace (7è) :  » On veut toujours faire plus »
Le 18 mai 2019

L’équipe Jumbo-Visma était intouchable dans l’étape reine de Quatre Jours de Dunkerque, son leader Teunissen confortant son maillot rose en gagnant l’étape. Huitième sur la ligne d’arrivée, Anthony Delaplace est désormais septième du classement général. La formation Arkea Samsic est également en tête du classement par équipes avant la dernière étape à Dunkerque où elle espère conclure par un beau sprint.


Anthony Delaplace : « Ce soir je suis à ma place. La configuration ou tout s’est joué sur une montée sèche n’était pas à mon avantage. J’aurais aimé anticiper avant la dernière difficulté. Mais face à nous, on avait une équipe Jumbo-Visma très forte. Le tempo était élevé, on ne pouvait pas attaquer. Je me suis arraché jusqu’à la ligne pour limiter la casse. Je n’ai pas de regrets les trois devant étaient au-dessus. Coquard s’est écarté dans le pavé et j’ai pris une cassure, j’aurais pu arriver pour la place de quatre. Ça ne change pas grand chose mais on veut toujours faire plus. Je suis content de mes cinq premières journées et du travail des gars. Ils ont tous bien bossé pour moi, Bram Welten au début et Connor Swift, André Greipel et Ben Jarrier dans le final. Ça donne forcément le moral. Après leurs efforts c’était important d’aller chercher le meilleur résultat.

Sur ce genre de montée pavée, il faut être tout le temps concentré, faire attention à sa trajectoire, rouler sur le haut du pavé et éviter les crevaisons.

Demain, on s’attend à un sprint massif mais il faudra rester concentré jusqu’au bout pour ne pas prendre de cassure. »



Roger Tréhin – directeur sportif : « Face à l’équipe Jumbo-Visma qui a été très solide dans cette étape de Cassel, nous n’avons pas eu de possibilités d’attaques, ils étaient les plus forts. Anthony Delaplace a essayé de les déstabiliser un peu mais il a compris que face à Tony Martin et Amund Grondahl Jensen qui travaillaient pour leur leader, c’était difficile. D’ailleurs, ils ont fait une dernière montée très forte et ils ont fait sauter Keukeleire et Coquard. Ce dernier était juste devant Anthony et il lui fait la cassure. C’est bien dommage. On a fait la course qu’il fallait mais nous n’avions pas une grande marge de manoeuvre. Dans le premier groupe d’une trentaine de coureurs figuraient Benoît Jarrier et Connor Swift. André Greipel a lâché prise à 10 kilomètres de l’arrivée. Il n’a pas de regrets ce soir et même plutôt de la satisfaction parce qu’il avait de bonnes sensations. On va tout faire pour finir la semaine sur un beau sprint. Au classement général, Anthony Delaplace est septième. Il a juste un petit regret en raison de cette cassure aujourd’hui et de celle qui lui a coûté six secondes à Compiègne mais vu le niveau et le parcours, on ne s’en sort pas mal. Laurent Pichon n’a pas pris le départ. A la suite de sa chute au Portel vendredi, il avait trop mal aux côtes même s’il a passé des radios qui n’ont pas révélé une fracture. Il n’aurait pas pu tirer sur le guidon et il lui était impossible d’ouvrir grande sa cage thoracique. Pour se résoudre à abandonner, Laurent doit vraiment avoir mal ! »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations