Nos actualités
Denis Leproux : « L’équipe va en s’améliorant » Tour de Burgos #5
Le 11 août 2018

C’était la dernière étape du Tour de Burgos 2018, et la plus difficile de part les efforts fournis depuis quatre jours, et surtout le final aux Lagunas de Neila avec des passages à 18 %. Après trois montées de 3ème catégorie, l’équipe reste soudée pour placer, au mieux, Jérémy Maison en bas de la dernière pente. Le peloton est très diminué dans cette ascension. Alors qu’Angel Madrazo et Ben King, rescapés de l’échappée tentent d’aller le plus loin possible, Jérémy Maison est offensif en tête de peloton et attaque. Un groupe se détache à l’avant avec Jérémy. L’écart ne dépasse pas 1 minute et les attaques fusent à nouveau de tous les côtés. Ivan Sosa se bat avec Miguel Angel Lopez pour la victoire et l’étape qu’il remporte. Jérémy Maison est le deuxième français au classement général : il est 17ème.


 


Jérémy Maison (17ème)


« Je me sentais bien ces derniers jours, et je progresse. Aujourd’hui, j’ai tout donné et j’ai pu partir à l’avant dans la montée finale. J’ai tout donné mais je ne me rappelais pas que c’était aussi dur. J’ai géré la fin de mon ascension. C’est la première année où je peux m’exprimer dans les fins de course, c’est nouveau pour moi, je n’y étais pas habitué. Je découvre un nouveau statut et c’est une bonne expérience, je suis sûr que ça va me servir pour la fin de saison et pour la suite. »


Denis Leproux – directeur sportif :


« Aujourd’hui on avait tout misé sur Jérémy Maison. Il fallait bien le placer en bas de la dernière montée. Il a fait le maximum mais à l’avant il y avait surtout le classement général qui se jouait. Au final, Jérémy est 17ème. Globalement, nous avons fait un meilleur Tour de Burgos que l’année dernière, certains coureurs étaient en reprise, Thibault Guernalec disputait sa première course en tant que professionnel. On a pris 4 fois l’échappée et même si ça ne nous sourit pas, on a réussi à rester placés dans les fins d’étapes. Nous allons prendre le temps de débriefer, mais une chose est sûre, tout au long des cinq jours de courses, les gars sont allés en s’améliorant. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations