Nos actualités
Deux chutes privent Arkea Samsic du sprint
Le 14 mai 2019

La première étape des Quatre Jours de Dunkerque proposait une arrivée piégeuse et nécessitant de vivre une course sans contrainte. L’équipe Arkéa-Samsic a été contrariée par des chutes et n’a pu défendre ses chances.


Roger Tréhin – directeur sportif :  « Ce n’était pas simple. Tout le monde savait le dernier kilomètre très étroit sur une route séparée en deux par des rails de tramway. Dans le final, ça a beaucoup frotté, tout le monde voulait être placé à 1,5 kilomètres de l’arrivée. Il y a eu pas mal de chutes dont celle de Benoît Jarrier à 15 kilomètres de l’arrivée. Il s’est fait mal à la hanche mais a réussi à reprendre sa place dans le peloton. Quand il est tombé, il avait Laurent Pichon et André Greipel dans son sillage. Ils ont réussi à reprendre assez vite leur place mais à quatre kilomètre de l’arrivée, André a annoncé qu’il n’était plus en mesure de faire le sprint, il n’avait plus assez de temps pour remonter un peloton en file indienne et cassé par d’autres chutes. Bram Welten était donc désigné pour le disputer. Il s’est placé dans le sillage de Laporte (Cofidis) mais celui-ci est tombé juste devant lui. A l’entrée du goulet, Bram était en vingtième position, il n’avait aucune chance. Pour notre part, on ne peut pas tirer d’enseignements de cette journée sinon que Groenewegen (Jumbo-Visma) qui s’est imposé à Condé-sur-Escaut sera dur à battre avec son équipe. »


Connor Swift:  « Tout est allé très vite ces derniers jours. Je suis content d’avoir pu courir avec l’équipe, d’être avec mes équipiers dans le peloton, de découvrir leur façon de faire. Dans le final, je devais lancer Bram et André mais nous avons perdu André, gêné par une chute. On va tout faire pour réaliser le sprint parfait que nous avons établi sur le papier et j’espère qu’André pourra lever les bras.

J’ai étudié un petit peu le français à l’école mais pour le moment ce n’est pas suffisant. Il faut dire que comprendre des consignes à la radio en anglais ce n’est pas toujours évident alors en français (rires). Sur cette première course André et Robert ont joué les interprètes pour moi, je remercie vraiment tout le monde de faciliter mon intégration, et j’ai hâte d’en voir plus. »