Nos actualités
Franck Bonnamour, à une seconde près
Le 2 juin 2019

En dépit d’un état d’esprit irréprochable de toute l’équipe Arkéa-Samsic, Franck Bonnamour n’a pu accrocher le Top 10 du Tour de Norvège gagné par Kristoff (UAE-Team Emirates). Il termine onzième à une seconde de son objectif et s’il était légitimement déçu sur la ligne d’arrivée, il a accompli une semaine de course encourageante pour la suite de sa saison.



Franck Bonnamour, 11ème du classement général :


« Je suis déçu de ne pas être dans le top 10. Onzième ce n’est pas rien sur une course de ce niveau mais j’aurais vraiment aimé être dans les 10…On a couru en équipe et c’est vraiment plaisant : Flo (Vachon) en grand capitaine de route a fait un énorme travail, j’avais « juste » à suivre sa roue, Connor m’a bien aidé aussi, et Bram a fait ce qu’il pouvait même quand il était en difficulté. Courir en équipe, ça permet d’être respecté. Je me sens vraiment en forme en ce moment et sur ce Tour de Norvège. Aujourd’hui j’ai même attaqué dans la dernier bosse ! J’ai pu montrer que j’étais solide, et l’équipe aussi. Je vais bien récupérer, et me concentrer sur le Tour de Belgique qui arrive ! »



Florian Vachon :


« Toute la semaine nous sommes restés groupés dans la course, pour aider Franck (Bonnamour) pour le classement général. Collectivement c’est ce qu’on attendait de nous. Pour Franck c’était bien qu’il puisse saisir l’opportunité de sa bonne condition ! Nous sommes restés mobilisés tous ensemble même si nous n’étions plus que quatre. Nous n’avons pas attendu que ça se passe et on a tenu notre fil rouge. C’est important et ça alimente le positif : on ne subit pas sur des courses de haut niveau ! Des fois c’est usant de mettre un coup de pédale pour répondre…je préfère faire subir, que subir. Pédaler pour suivre les autres, pédaler pour faire mal aux autres, la différence elle est là. On est dans cette philosophie. Personnellement je suis content de ma condition, j’étais venu pour prendre le vent et frotter : chose faite. Je suis aussi content pour Connor qui a découvert un bel esprit d’équipe, soudé dans la course et la vie d’équipe. »


Yvon Caër – directeur sportif : 







« Franck Bonnamour rate Le Top 10 pour une seconde ! Le Norvégien Hagen (Lotto-Soudal) est revenu in extremis sur l’échappée avec Evenepoel (Deceuninck-Quick) et a pris des secondes de bonification qui lui permettent de prendre la dixième place devant Franck. Ce ne sont pas une seconde et une place qui vont nous atterrer mais c’était notre objectif dans cette course de haut niveau. Dans la dernière côte, Lambrecht (Lotto-Soudal) et puis son équipier Wellens en compagnie de Hirschi (Team Sunweb) ont attaqué mais ont été repris dans la descente. Avant le sommet, trois coureurs ont également attaqué et Franck a fait le jump mais 50 coureurs se sont regroupés pour le sprint. Parmi eux, il y avait aussi Connor Swift et Florian Vachon qui ont eu un formidable état d’esprit. A l’arrivée, Franck me disait ne pas savoir comment remercier Florian pour tout le travail effectué tout au long de la semaine… Forcément il est un peu déçu de rater le Top 10 mais l’essentiel est quand même qu’il ait été dans le final d’une telle course. Il a une très bonne condition et sera compétitif au prochain Tour de Belgique. »






Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations