Nos actualités
Grand Prix de Wallonie – Franck Bonnamour : « Déçu de ne pas être dans la bonne bordure, j’avais les jambes »
Le 13 septembre 2017

Une échappée de costauds se forme rapidement mais sera reprise à 50 kilomètres de l’arrivée.  Le vent aide les favoris à durcir la course, un premier écrémage se met en place. Ils sont 21 à prendre la bonne bordure, Florian Vachon est de la partie.  Au fil des kilomètres, la sélection continue, Franck Bonnamour et Benoît Jarrier sont les seuls à arriver dans le second peloton. A l’avant, Tim Wellens fausse compagnie à ses compagnons d’échappée à 15 kilomètres de l’arrivée et s’impose en solitaire, son coéquipier Tony Gallopin prend la deuxième place.


Franck Bonnamour :


 » J’ai raté la bonne bordure mais quand on est arrivés dans les bosses, j’ai été très bien replacé par Laurent qui a fait un gros boulot. Ça s’est joué aux jambes mais on n’a jamais réussi à rentrer sur le groupe de devant. Le groupe de Benoît est rentré juste avant la Citadelle, j’arrive avec lui pour l’arrivée. Il y avait du beau niveau devant mais je suis déçu de ne pas avoir pris la bonne bordure, je pense que ça aurait pu m’emmener loin car j’avais de bonnes jambes.  »


 


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations