Nos actualités
Jérémy Maison au contact
Le 17 avril 2019

La Flèche Brabançonne  est une course favorable aux puncheurs et par le passé l’équipe d’Emmanuel Hubert a toujours eu du mal à y obtenir un bon résultat. Cette année, Jérémy Maison a bien représenté le camp Arkéa-Samsic en restant au contact des meilleurs jusqu’à l’arrivée. Faute d’une bonne pointe de vitesse, il a pris la vingt-sixième place.


« La course a mis beaucoup de temps à se lancer, explique Franck Renimel. Dès le kilomètre 5, il y a eu une échappée de sept coureurs et derrière ça a contrôlé. Le rythme s’est accéléré dans le premier tour du circuit et puis il y a eu la guerre entre les costauds dans les deux dernier tours. Notre objectif dans cette course où nous peinons chaque année à faire un bon classement était d’être placé. »


« Jérémy Maison, par exemple, devait être actif dans le final. Il l’a été. Il est dans le premier peloton de trente coureurs resté le plus proche de Van Der Poel (Corendon-Circus), Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Wellens (Lotto-Soudal) et Matthews (Team Sunweb) qui se sont disputés la victoire. Dans le dernier tour, il a essayé d’accompagner un contre lancé par Weening (Roompot-Charles). »


« Jérémy a besoin de courir et de prendre du rythme et ce type de courses doit lui permettre de retrouver le niveau auquel on l’attend. Aujourd’hui, il lui a manqué une petite pointe de vitesse pour faire un bon classement et ça, ça ne s‘invente pas ! »


« Clément Russo, poursuit l’entraîneur d’Arkéa-Samsic, finit quelques secondes derrière Jérémy et cela signifie qu’il a quand même bien récupéré de Paris-Roubaix et non loin figure aussi Amaël Moinard. »


Dans l’aire d’arrivée, Jérémy Maison pouvait être assez satisfait de sa journée : « Même s’ il y a des monts pavés, disait-il,la Flèche Brabançonne est une course pour puncheurs. Tout le long du parcours il y a beaucoup de relances. Les quatre coureurs qui arrivent pour la gagne sont partis en costauds. J’avais de bonnes jambes même si je ne fais pas une place. Rester au contact des meilleurs sur une course qui ne correspond pas forcément à mes qualités valide tout de même ma préparation. Je m’entraine beaucoup, j’espère que ça va payer. Prochain objectif : le Tour des Alpes. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations