Nos actualités
Nouvelle journée solide en Norvège
Le 1 juin 2019

Après cinq étapes et à une journée de la fin du Tour de Norvège, Franck Bonnamour est 10ème du classement général grâce à une bonne forme et toujours un gros travail d’équipe ! Connor Swift se classe 19ème de l’étape.



Franck Bonnamour, 10ème du classement général : « Je veux retenir les bonnes sensations. Je me sentais bien pendant toute la course. Quand ça attaqué dans les deux bosses, les sept/huit meilleurs coureurs sont partis devant mais j’ai toujours suivi le peloton facilement alors que beaucoup de coureurs étaient éliminés par l’arrière. Toute la journée on est resté placés. Comme depuis le début de ce Tour de Norvège, Flo (Vachon) a fait un boulot énorme. J’ai fait toute la course dans sa roue ! Il m’a placé aux moments importants dans les bonnes positions. Connor (Swift) a aussi fait du bon boulot pour me placer dans les bosses. Je pensais que nous aurions été moins nombreux que cela à l’arrivée mais tout le monde s’est accroché ! Je reste 10ème du classement général  : objectif atteint…pour aujourd’hui ! Ici il y a du niveau. Je suis content, il faut que ça tienne, mais ce sera bon, voire mieux (sourire). »


Florian Vachon : « On est resté toute la journée bien placé avec Franck et Connor, toujours vigilants, aux alentours des des 20/25ème place. Je suis venu sur ce Tour de Norvège, en équipier, pour faire des efforts et j’en ai fait des bons ! Prendre du vent, frotter dans les derniers kilomètres. C’est des efforts qu’on risque de me demander lors des prochaines échéances. Je suis venu pour travailler cela et je le fais ici. C’est du positif. »


Yvon Caër, directeur sportif : « L’étape a été conforme à ce qu’on pensait. Il y a eu une grosse bagarre dans les deux difficultés à mi-parcours. Au sommet du deuxième col, il y avait 50 coureurs dans le premier peloton, notamment Franck Bonnamour, Connor Swift et Florian Vachon. Puis ça s’est progressivement regroupé. Ensuite les jeunes Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) et Hirschi (Team Sunweb) ont fait un numéro, ils ont été repris à moins de 5 kilomètres de l’arrivée avant un sprint massif gagné par Kristoff (UAE-Team Emirates) qui en profite pour endosser le maillot jaune. Franck reste dixième du classement général. Demain, c’est le money time, tout va se jouer dans une côte de 4 kilomètres derrière laquelle il restera 12 kilomètres de descente avant l’arrivée. Je pense que 30 à 40 coureurs seront concernés. Il faut qu’il y ait de la course mais l’équipe Lotto-Soudal avec Lambrecht et Wellens a les clés de ce Tour de Norvège. Je peux simplement dire que Franck Bonnamour a envie de très bien faire avec un Florian Vachon extraordinaire qui fait un boulot énorme.  »





Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations