Les courses
Paris-Troyes
(France)
Le dimanche 17 mars 2019
Avant course
Course
Après course
Comment suivre la course ?
En direct
Le résumé

Notre équipe était sur un deuxième front, Paris-Troyes, ce dimanche. Franck Renimel le directeur sportif nous détaille la course : « Nous avons eu de terribles conditions de météo et notamment beaucoup de vent. D’entrée le peloton a explosé puis il y a eu un gros orage avec de la grêle, la température est retombée à 3°, c’était glacial. Les coureurs étaient gelés, beaucoup se sont arrêtés pour se couvrir. Toute la journée nous avons eu des averses et du vent. Quatre coureurs se sont échappés et ont été repris par deux autres. Il restait moins de 50 coureurs dans le peloton et plusieurs équipes ont roulé. Pour notre part, Alan Riou a fait un gros boulot. Ça s’est regroupé à un tour de l’arrivée, Maxime Daniel a cassé son dérailleur. A l’arrivée, il y a un groupe de 25 coureurs dont Florian Vachon, Franck Bonnamour et Romain Hardy qui prend la dixième place. Les gars ont été irréprochables, ils ont fait la course, ont été en nombre à l’avant mais il nous a manqué notre sprinteur pour conclure. »