Nos actualités
TDF #16 – Warren Barguil : « Le Tour ne fait pas de cadeau »
Le 24 juillet 2018

Après un départ mouvementé, animé en partie par Warren Barguil, un groupe de trente prend le large. Notre formation est de nouveau bien représentée :  Amael Moinard, Maxime Bouet, Laurent Pichon et Romain Hardy encadrent notre leader. L’échappée perd des unités à l’approche du col de Menté mais Warren Barguil part à la faute dans la descente. Il s’accroche et tente une offensive dans le groupe de tête mais le Breton est diminué par sa chute. Sur la ligne, il est 19ème, à 6 minutes de Julian Alaphilippe, vainqueur de l’étape.


Warren Barguil :

« Je suis déçu, je chute un peu bêtement dans la descente du col de Portet, je bloque ma roue arrière et je pars à la faute, ensuite ce n’est plus la même course. C’est frustrant. On attend beaucoup de moi, j’attends beaucoup de moi, mais le Tour ne fait pas de cadeau. J’ai l’envie de bien faire, j’étais dans tous les coups pour l’échappée. Je vais devoir bien récupérer de ma chute mais on va continuer jusqu’au bout. »


Amael Moinard :

« C’était très dur pour sortir. On a bataillé et on s’est retrouvés à cinq de l’équipe devant. On a couru pour Warren, mais il y a eu cette chute… je ne pense pas qu’il sera gêné pour la suite mais sur le moment c’est difficile à gérer. C’était très dangereux, par endroit la route était trempée et quelques mètres plus loin c’était sec. On tente des choses tous les jours, on essaye tout le temps mais c’est le Tour. C’est difficile, on n’est pas des robots, mais malgré tout on pèse sur la course. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations