Nos actualités
Trophée de Palma. André Greipel quatrième et frustré
Le 3 février 2019

Trophée de Palma (159,6 km)


André Greipel quatrième et frustré


C’est un sentiment partagé qui habitait l’équipe Arkéa-Samsic au terme du trophée Palma gagné au sprint par Kittel (Katusha-Alpecin). Malgré le travail de ses équipiers, André Greipel a pris la quatrième place en ayant délivré un sprint énorme. Il y avait vraiment de quoi regretter l’absence de Maxime Daniel et dans le même temps de voir les deux hommes à l’œuvre dans le Tour d’Oman à partir du 16 février.


Un sprint massif, sous le soleil revenu, était l’issue problable d’une course animée par l’échappée de quatre coureurs, Verwilst (Sport Vlaanderen), Celano (Amore e Vita), Downey (EvoPro), Britton (Rally)  ont été repris à 52 kilomètres de l’arrivée. La tentative dans le final de Boom (Roompot), Goikoetxea (Fundacion Euskadi) et Wolf (Bike Aid) a été maîtrisée à un peu plus de quatre kilomètres du but.


Dans la préparation de son sprint, André était encore bien soutenu par ses équipiers mais le rôle de lanceur ne s’improvise pas. Contraint d’annuler son voyage samedi en raison de l’annulation de son vol, Maxime Daniel a beaucoup manqué à son leader.


« Dans le final, avec ce fort vent de face, explique André, ce n’était pas évident de rester ensemble. J’ai perdu les gars à trois kilomètres de l’arrivée, j’ai essayé de me placer mais ça n’a pas été concluant… je me suis retrouvé assez loin. Je voulais vraiment disputer le sprint, j’étais un peu seul face au vent mais finalement je remonte bien. Si je m’étais bien placé dans les roues, j’aurais fait mieux. Je suis content de mon sprint pur mais je suis déçu du résultat.  Les gars ont été autour de moi toute la journée. On vient sur une course pour donner notre maximum, je crois qu’on l’a tous fait aujourd’hui. » 


« Nous sommes frustrés, dit Roger Tréhin. Les équipiers d’André Greipel ont très bien travaillé, notamment au passage de la dernière difficulté qu’il a franchie dans le peloton. Puis ils l’ont placé à 2 kilomètres de l’arrivée mais il lui a manqué son poisson-pilote. Il a lancé son sprint en quinzième position et a fini à la quatrième place. Avec Maxime, je pense que nous sprinteur aurait fait bien mieux. Après l’arrivée, il m’a dit qu’il avait une grosse force, bien plus que ce qu’il avait imaginé. Il a vraiment sorti un super sprint ! André va pouvoir peaufiner sa condition physique avant de disputer le Tour d’Oman à partir du 16 février.»


C’est donc par un nouveau Top 5 de l’Allemand que l’équipe Arkéa-Samsic achève le Challenge de Majorque. Son bilan est satisfaisant.


« Oui, poursuit Roger, nous avons fait une bonne semaine. Avec deux Top 10 et un top 5, notre bilan est bon. Il y a des années où on aurait signé avec les pieds pour avoir de tels résultats ! Tous les jours on a joué, on a couru pour gagner. C’est motivant pour les équipiers ! »


Dans cette dernière course, Romain Le Roux s’est senti mieux tandis que Thibault Guernalec ne souffre plus de son poignet. En revanche, Franck Bonnamour, affaibli par une gastroentérite, n’a pas pris le départ.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations