Nos actualités
Clément Russo : ” On a tenté de faire l’écart”. Paris-Chauny
Le 29 septembre 2019

 


Roger Tréhin : « Il y a eu du mauvais temps mais moins que ce qui était craint. Dès le départ, on a essayé de prendre l’échappée avec Clément Russo puis Alan Riou mais un groupe de six coureurs a réussi à prendre les devants. A 45 kilomètre de l’arrivée on a mis un coup de bordures et nous étions trois avec Franck Bonnamour (19e), Clément Russo (17e) et Connor Swift (23e) sur vingt coureurs mais les principaux sprinteurs étaient là. Nos coureurs ont attaqué à tour de rôle sur le circuit mais on arrive pour la sixième place. Dans le groupe suivant, juste derrière, il y avait Benoît Jarrier et Romain Le Roux. Physiquement, on a quatre ou cinq coureurs qui vont bien mais aujourd’hui il nous a manqué un peu de feeling pour être dans le groupe de tête. Après, sans grande marge de maneouvre, on a été un peu coincé…»


Clément Russo (17ème) :  « C’était une course rythmée par les bordures aujourd’hui. Quand l’échappée qui va au bout est sortie, nous n’étions plus beaucoup à la poursuite, seulement une vingtaine. Dans ce groupe nous étions trois Arkea-Samsic et on pensait que les équipes de sprinteurs allaient rouler et notamment la Groupama-FDJ. Mais Arnaud Démarre s’est retrouvé sans équipiers, ça a un peu désorganisé la poursuite. A tour de rôle avec Franck Bonnamour et Connor Swift, on a tenté de faire l’écart car si on arrivait au sprint nous n’avions pas vraiment de chance face à Démare, Merlier ou Coquard. On a attaqué sur le circuit mais ça n’a pas marché. Au moins, on a essayé ! Collectivement, nous étions en forme. Pour une fin de saison c’est motivant car, ensemble, on peut aller chercher de bons résultats sur les dernières courses ! »