Nos actualités
Coppi et Bartali. Arkéa-Samsic reste dans le jeu
Le 27 mars 2019

Le contre la montre par équipes disputé mercredi après-midi était important pour Elie Gesbert et ses équipiers. Quelques heures après un sprint massif concluant la première étape en ligne, Arkéa-Samsic a signé le treizième temps du chrono à 43 secondes des spécialistes de Mitchelton-Scott. Privée de Maxime Bouet et rapidement de Romain Le Roux victime d’un ennui mécanique, elle a plutôt bien limité les dégâts.




Thibault Guernalec



 « J’ai chuté ce matin lors de la première demi-étape. Nous passions d’une grande route à une petite et dans le rétrécissement ça a frotté, j’ai freiné et j’ai fait un soleil en passant par dessus mon vélo. Rien de grave, un bel hématome à la cuisse gauche et des égratignures. Le point positif : sur le vélo, je me sens mieux qu’en marchant. (sourire) L’après-midi, je me suis bien échauffé pour faire au mieux pour les gars. C’était mon premier contre-la-montre par équipes chez les pros.



 Clément Russo


« Ce matin nous avions moins de 100 kilomètres de course et j’ai pris du plaisir sur le vélo. Cet après-midi aussi mais c’est vrai que depuis Nokere (Koerse) je me sens mieux. J’ai eu un petit moment « sans », non justifié, mais je retrouve des sensations. Ca faisait longtemps que je n’avais pas joué une arrivée et retrouver l’adrénaline des derniers kilomètres, aller frotter ce matin, j’ai aimé ! Ca ne s’est pas hyper bien goupillé, je suis 19ème car je n’ai pas suivi les bonnes roues, pas forcément fait les bons choix…mais ça se travaille, je suis en train de retrouver mes automatismes. Cet après-midi, j’ai trouvé qu’on s’en était bien sorti même si notre groupe sur cette course manque un peu d’expérience dans ce domaine. La première journée est passée, j’espère avoir l’opportunité de retourner « frotter » cette semaine. Je veux aussi aider Elie et Jérémy, un maximum quand les pourcentages vont s’élever ! »



Sébastien Hinault  (directeur sportif)








« Le contre-la-montre par équipes ne s’est pas si mal passé, même si nous n’étions que six au départ. Clairement, il nous a manqué Maxime Bouet qui est toujours à son affaire dans cet exercice et rapidement Romain Le Roux a été distancé sur ennui mécanique. On a donc fait l’étape à cinq et le temps qu’on fait, 43’’ de retard sur Mitchelton-Scott, n’est pas mal. Je pense que nous sommes à 15-20 secondes de notre vraie place mais l’équipe était homogène avec de très beaux relais de Thibault Guernalec. En terme technique, on peut toujours faire mieux mais on a bossé cette discipline durant l’hiver et ça se voit. Nous sommes en progrès. Le parcours était tout plat mais technique au début et s’est déroulé sur une petite route en mauvais état, fatale d’ailleurs à Romain Le Roux. Je voyais les gars faire des vagues et prendre des trous. C’était un peu épique. Au classement général, nous sommes un peu loin de Rosa (Team Sky) le vainqueur sortant, mais tout reste à faire. Ce matin, la première étape a été marquée par l’échappée de Crista (Giotti Victoria) avant un sprint gagné par Liepins (Wallonie-Bruxelles). Romain Le Roux a pris la mauvaise vague dans un rond-point à 500 mètres de la ligne d’arrivée mais il retrouve la sensation et l’automatisme du sprint. Ce soir, Elie Gesbert et Jérémy Maison vont bien et demain ils seront plus sur leur terrain. »