Nos actualités
Amael Moinard : “Dure dans les jambes pas dans la tête”
Le 28 mars 2019

Une échappée d’Amaël Moinard et de meilleures sensations pour Warren Barguil ont permis à l’équipe Arkéa-Samsic de bien vivre la quatrième étape du Tour de Catalogne et d’aborder avec confiance la suite du programme.



Warren Barguil (31e) : “J’ai connu un effet boomerang en début d’étape. Quand Brice a été repris, j’ai attaqué, mais ça n’a pas fonctionné. Le peloton a monté le premier col à bloc et j’ai été un peu distancé. Mais je ne me suis pas affolé et je suis rentré. J’étais dans une meilleure journée aujourd’hui. Les jambes répondent de mieux en mieux même si ça ne se voit pas forcément sur le papier. Cette semaine va me faire du bien. “



Amael Moinard : “L’échappée s’est formée en haut de la première bosse. Ça faisait mal à tout le monde. Quand ça part comme ça, on sait que ça va être une échappée de costauds. On roulait très vite et dès le milieu d’étape, dans le col de 20 kilomètres, ça a commencé à se faire la guerre. C’était une journée éprouvante. Je me fais reprendre au pied de la dernière montée, ce genre d’effort n’est jamais cher payé. L’équipe a été présente tout au long de l’étape, c’est ce qu’il fallait faire. C’était une journée très dure dans les jambes mais pas dans la tête. Quand je suis à l’avant, je passe toujours une bonne journée, encore plus quand c’est l’étape reine du Tour de Catalogne. “


Yvon Ledanois (directeur sportif) : « Warren Barguil était un peu mieux qu’hier au niveau des sensations. Il a lâché prise dans la dernière ascension en même temps que des gars comme Thibaut Pinot. Il y a eu une grosse échappée de 24 coureurs avec Amaël Moinard après une tentative de Brice Feillu. Comme à l’avant il y avait des costauds et des coureurs concernés par le classement général, je savais que ce serait dur pour Amaël d’aller au bout. En réalité, ça a roulé plein pétrole toute la journée. A mi-course, Warren était dans le peloton fort de 45 coureurs en compagnie de Kevin Ledanois. J’ai vu Warren surtout dans la dernière montée et il n’allait pas mal… Le comportement de l’équipe m’a bien plu, Brice a tenté, Amaël s’est échappé, André Greipel s’en est bien sorti, le boulot a été fait. Le plan a été respecté. Pour nous aujourd’hui c’est positif. On va rester dans cet état d’esprit. Demain c’est plus facile, notamment la partie finale. Le classement général est fait, tactiquement il y aura des choses à faire. »