Nos actualités
André Greipel : “Etre sixième d’une telle étape, ce n’est pas si mal”
Le 25 mars 2019

Le pari de l’équipe Arkéa-Samsic dans la première étape du Tour de Catalogne était osé. En dépit des cinq difficultés répertoriées et des 3.000 mètres de dénivelé, elle souhaitait favoriser le sprint d’André Greipel. Un homme, le Belge De Gendt, a tenu en respect tout le peloton en dépit du travail de notre équipe qui a pris ses responsabilités dans cette première journée d’une épreuve World Tour. Gêné dans le sprint pour la troisième place, André Greipel a fini sixième tandis que, pour son retour à la compétition, Warren Barguil a passé une bonne journée.




André Greipel : « Aujourd’hui, on espérait et on a travaillé pour un sprint massif. Les premiers kilomètres, je n’ai pas été bon, mais j’ai vu que l’équipe prenait les choses en main et qu’elle me faisait confiance. Quand j’ai entendu les noms, je me suis dit que ça allait être difficile d’aller les chercher. Les gars ont vraiment travaillé dur pour moi et j’ai pu m’accrocher dans le peloton. J’étais à bloc. Dans la dernière montée, je me suis retrouvé un peu décroché avec une vingtaine de coureurs mais Brice, Amael et Anthony m’ont ramené dans le peloton. À la fin, le meilleur coureur a gagné. Je l’ai vu ce matin en combinaison, je me suis dit qu’il allait tenter quelques chose. Je suis déçu de ne pas avoir gagné le sprint, j’ai été gêné à 150m de la ligne, j’aurais préféré faire troisième pour tout le monde, mais c’est comme ça. Quand je regarde le profil, être sixième d’une telle étape ce n’est pas si mal, il n’y avait plus beaucoup de sprinteurs dans le peloton. On a un collectif solide, on n’a pas obtenu le sprint qu’on voulait, mais on a montré, qu’on se donnait les moyens pour venir chercher un résultat. »



Warren Barguil : « Aujourd’hui, on a vu une belle course de l’équipe, Anthony et Amael ont fait un super boulot, Anthony a roulé une bonne partie de la journée. On a pris la course en main, sur une épreuve World Tour, c’est bien. De Gendt va au bout, mais il y en avait d’autres avec lui et il fallait aller les chercher. André a réussi à passer, et il va nous chercher une sixième place, c’est encourageant. Je n’avais pas de super sensations, mais j’étais très content d’être dans le peloton et de reprendre la compétition. Pour un premier jour, ce n’était pas une journée évidente, ça a bien roulé. Personnellement, j’espère progresser au cours de la semaine pour me relancer pour la suite de la saison. »


Yvon Ledanois directeur sportif : « Lors du briefing, avec Roger Tréhin, nous avons demandé à nos coureurs d’être vigilants avec les échappées, elles pouvaient s’avérer dangereuses. Il fallait donc essayer d’accompagner. C’est parti très vite, à 60 km/h, il y a donc eu l’attaque de De Gendt avec cinq autre coureurs. Florian Vachon est sorti et a été sur le point de revenir dans ce groupe. Constatant qu’il n’y parvenait pas, je lui ai demandé de se relever. Quand l’écart a atteint trois minutes, Anthony Delaplace a engagé la poursuite. Personne n’est venu nous aider mais chacun court comme il l’entend. L’équipe Arkéa-Samsic a fait le boulot jusqu’à la ligne d’arrivée. Nous sommes revenus à 2’10’’ au pied de la dernière difficulté et De Gendt y a déposé ses compagnons d’échappée un par un. Il était intouchable. Cinq coureurs (de différentes équipes) travaillaient derrière lui et il prenait encore du temps !


Voilà, on a fait ce qu’on devait faire. Je n’ai pas de regrets parce que nous avons pris nos responsabilités dans une course World Tour qui propose un plateau Tour de France. Dans le sprint pour la troisième place, André Greipel a été balancé à 150 mètres de la ligne et finit à la sixième place de l’étape. Sans cela il aurait fini troisième et ça aurait mieux rendu compte du travail de ses équipiers. Warren Barguil a passé la journée dans le peloton. Il n’était pas dans une super journée mais c’était aussi la première chaleur, il faisait 22° et pas mal de coureurs en ont souffert un peu. C’était aussi une étape proposant 3.000 mètres de dénivelé. Pour lui c’est une bonne journée de faite.

Demain c’est beaucoup moins dur mais le final se joue dans une côte à 5%. Je ne pense pas que ce sera pour André. »