Nos actualités
Arkéa-Samsic roule groupée
Le 22 août 2019

Dans une dynamique positive, l’équipe Arkéa-Samsic roule groupée dans le Tour du Limousin et privilégie les intérêts d’Elie Gesbert, désormais neuvième du classement général, et Anthony Delaplace. A la veille de l’étape décisive, Yvon Ledanois est satisfait du travail de ses coureurs.



Elie Gesbert : « Aujourd’hui on se doutait que ce serait un peu plus tranquille qu’hier. Il y avait des chances que ça arrive au sprint et ça n’a pas manqué. J’ai attaqué dans des petites routes qui faisaient mal. Si on avait eu un bon groupe ça aurait pu aller au bout et la route large ensuite n’aurait pas posé de problèmes… mais ça ne l’a pas fait. Il fallait essayer, je l’ai fait un peu aussi pour me tester et les sensations étaient meilleures qu’hier. Je n’ai pas pris de cassure à l’arrivée. Demain c’est l’étape la plus dure sur le papier, il faudra être prêt ! »


Yvon Ledanois, directeur sportif : « C‘était encore une journée qui n’était pas simple mais ça s’est bien passé. On ne peut pas dire qu’il s‘agissait d’une étape de transition parce que ça n’existe plus dans le cyclisme d’aujourd’hui mais les gars ont été vigilants. Ils ont bien fait leur travail. Il fallait éviter qu’Elie Gesbert et Anthony Delaplace prennent une cassures et soient piégés. Florian Vachon, Romain le Roux et Amaël Moinard dans le final ont travaillé et ont bien protégé leurs leaders avant qu’Elie n’attaque dans la dernière côte du parcours. Dans un final comme ça, il peut y avoir des coups de sept à huit costauds qui fassent vite la différence. Ça ne s‘est pas fait aujourd’hui mais Elie est dans le match. Demain c’est la journée test en Corrèze et Elie et Anthony étant placés au général peuvent nous permettre de jouer. Aujourd’hui l’équipe de Calmejane, le leader de la course, a beaucoup travaillé et demain il devrait y avoir un marquage entre gars placés qui peut nous permettre d’être opportuniste. «