Nos actualités
Bram Welten, une bonne cinquième place pour commencer
Le 27 août 2019

Une semaine après sa chute dans la Venendaal Classic, Bram Welten s’est rassuré en prenant la cinquième place de la première étape du Tour du Poitou-Charentes gagnée par Laporte (Cofidis).


Bram Welten (5e) : «  Avec du vent de côté toute la journée, il fallait se méfier des bordures. Avec l’équipe, on est toujours résté dans les premières positions du peloton, c’était vraiment bien. Le final était tortueux, un coureur est allé au sol juste devant moi. J’ai perdu quelques mètres. J’ai fait mon sprint mais je n’ai pu que raccrocher les roues de ceux de devant. Je suis cinquième, les jambes sont bonnes, je suis content de refaire un sprint après le tour du Portugal et ma chute à Venendaal et surtout de savoir que j’ai une autre opportunité demain. »


Roger Tréhin – directeur sportif : « Bram prend la cinquième place et c’est bien, d’autant qu’il a été gêné avec Connor Swift par la chute de Barbier (Israël Cycling Academy) et d’un coureur de l’équipe Euskadi-Murias dans le dernier kilomètre. Il a fait un gros effort pour revenir dans le dernier virage à 280 mètres de la ligne. S’il n’est pas gêné, il peut jouer le podium. Ça lance bien notre Tour du Poitou-Charentes. Son épaule ne fait plus souffrir Bram qui est très affuté. Demain, c’est une arrivée un peu en côte mais il peut passer et puis il y aura un nouveau sprint jeudi matin. Ses équipiers ont fait du bon travail et sont motivés, il se sont bien occupés de Bram et Thibault Guernalec. Notre petit jeune, Florentin Lecamus-Lambert a connu une contrariété puisque sa chaine s’est coincée au moment où il y avait des bordures. Il s‘est retrouvé dans un groupe de 4 à 5 coureurs. Je l’ai dépassé et alors il a cassé une roue. Dans la voiture balai, il n’y avait pas de roue mais finalement, Théo Ouvrard qui était sur la route, a pu aller à sa rencontre pour le dépanner. Florentin a fini dans les délais.»