Nos actualités
Brice Feillu s’est bien accroché
Le 4 août 2019

Brice Feillu, dix-neuvième de la première étape de montagne du Tour du Portugal jugée à Torre, n’a rien à se reprocher. Dans une étape disputée en apnée et marquée par la nouvelle démonstration de l’équipe W52-FC Porto, il a décroché dans les premiers hectomètres de la montée finale pour signer un Top 20 après une échappée de Thibault Guernalec.


« Thibault a fait son travail en prenant place dans la première échappée de sept coureurs, explique Yvon Caër, mais le peloton est revenu à 20 secondes et il s’est relevé à juste titre. Ensuite, ça a roulé très vite et l’approche de la principale difficulté a été impressionnante. Les sept – huit premiers kilomètres de l’ascension étaient vraiment durs avant un final plus roulant. Au pied ça roulait très vite, tout le monde est à a place. Brice n’a rien lâché, ils étaient deux coureurs avec lui, avec le premier groupe en vue pendant longtemps mais avec le vent de face, son retour était impossible.


« En début de course, dans une côte de 10 kilomètres, Maxime Daniel et Robert Wagner ont abandonné. Rappelons que Robert s’est gravement endommagé le genou l’an dernier et il n’a pas vraiment récupéré. Les autres sont montés tranquilles et Bram Welten a fini dans le gruppetto, sans s’affoler. Il apprend son métier… »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations