Coppa Bernocchi – Offensifs dans le final mais une chute déjoue les plans

L’échappée du jour formée dans la première heure de course ne se compose que de deux hommes. L’écart atteint les 7 minutes jusqu’à l’entrée du circuit. Avant le dernier tour ils sont trois en tête, leur avance n’est plus que de 4 minutes. Dans les 20 derniers kilomètres, Maxime Bouet est à l’offensive en tête de peloton. Voyant que le sprint est inévitable, le train se forme pour Armindo Fonseca mais des chutes viennent perturber le final, de notre côté Eduardo Sepulveda est impliqué mais sans gravité.

Maxime Bouet :

” Ça faisait longtemps que je n’avais couru, en Belgique il y a deux semaines la forme n’était pas là. Je suis en reprise depuis le Tour de l’Ain et hier les sensations n’étaient toujours pas bonnes. Aujourd’hui c’est revenu, je me suis rassuré dans le sens où je vois que ça va de mieux en mieux. Il y avait de grandes chances que ça arrive au sprint pour un petit groupe donc j’ai tenté d’attaquer, dans le final on s’est retrouvés dans un groupe de quinze mais on s’est fait reprendre. On s’est alors placés avec toute l’équipe autour d’Armindo mais malheureusement à 1km une chute devant nous a tout désorganisé. Armindo s’est retrouvé trop loin pour le sprint et impossible de remonter, c’était déjà trop tard. C’est dommage car tout le monde marchait bien, à 5kms on était tous devant et c’est rare qu’on soit tous aussi bien placés dans le final. Tous les éléments requis pour un beau résultat étaient présents mais la chute a changé nos plans. ”