Etoile de Bessèges – Etape 5

L’étoile de Bessèges s’est terminé sur le traditionnel contre-la-montre de 10,8 km à Alès. Thibault Guernalec se classe 18e en 15’59’’. 

Arnaud Gérard : « Notre chrono est à l’image de notre étoile de Bessèges nous sommes présents mais nous ne concluons pas. Nous pouvions espérer un petit peu mieux avec Thibault même si son chrono reste très correct. Hier, il a fait une belle dernière montée mais je pense que ça lui est un peu resté dans les jambes aujourd’hui. Nous avons un bon niveau d’ensemble même si au départ on espérait mieux au classement général. On a eu des aléas avec la chute de Diego Rosa le premier jour, mais on ne peut pas se satisfaire de notre place au général. Même si les résultats sont mitigés, il y a eu un important travail de réalisé, cette course va leur servir pour la suite. »

Thibault Guernalec 18e : «  Je fais un chrono correct mais sans plus. J’ai réalisé une bonne montée mais sur le plat, il me manquait un peu de force. Je sentais que je ne pouvais pas en mettre plus. J’ai encore quelques réglages à faire et ça ira mieux par la suite. Je me sentais bien sur ces 5 jours mais mercredi je commets une erreur de placement et je me fais sortir de la bonne bordure. Je fais un anecdotique top 20 au général mais si je ne fais pas cette erreur je peux éventuellement jouer un bon classement. Ça me coute cher mais ça fait partie de l’apprentissage. »

Clement Russo 30e : « Je suis content de mon chrono je me suis fait plaisir, je n’ai pas beaucoup de références en contre-la-montre mais j’aime bien l’effort donc je me suis appliqué. Il faut le travailler pour performer encore mais c’est motivant en plus on a du super matériel avec nos vélos Canyon. Le contre-la-montre ça change des épreuves en ligne, il faut se concentrer sur soi-même, sur son effort. Je suis content de bien finir la semaine. La saison est lancée, pendant l’hiver on est à la recherche de la compétition, ça fait du bien de remettre un dossard. »

Etoile de Bessèges – Etape 3

L’échappée est allée au bout sur cette troisième étape de l’Etoile de Bessèges. Thomas Boudat se classe 11ème. Place au Mont Bouquet demain 

Arnaud Gérard – directeur sportif : ” Deux scénarios étaient envisageables. Où  on assistait à une course de mouvement et j’avais demandé à Diego et Romain d’être vigilants ou on pouvait s’attendre à une échappée qui anime l’étape puis un sprint. Le peloton a laissé filer quatre hommes qui ont rapidement pris 8 minutes d’avance. Ce n’était pas à nous de prendre la poursuite à notre compte. Thomas a encore bénéficié d’un très bon soutien de ses coéquipiers. Il lui manque ce petit quelque chose pour décrocher un gros résultat mais je ne suis pas inquiet. Tous les coureurs ont un très bon niveau physique. Cette course va les lancer. “

 

Etoile De Bessèges – Etape 2

Un gros travail de l’équipe autour de son sprinteur Thomas Boudat sur cette deuxième étape, Diego Rosa nous résume la journée :

“Je n’ai pas l’habitude d’amener un sprinteur mais il y avait une bosse dans le final. Pour moi, c’est plus facile d’aider Thomas sur ce type d’arrivée. Nous avons pris les commandes du peloton trop tôt, on retardera la prochaine fois. Pour moi c’est une journée qui va compter pour la suite. Alan a fait un travail vraiment parfait, tout le groupe a bien fonctionné. Il n’y a pas le résultat au bout, c’est dommage, mais il y aura d’autres occasions pour Thomas.”

Arnaud Gérard: “La loi du sport”

Vent, bordures, pentes à 10%, une première étape difficile sur l’Etoile de Bessèges marquée par la chute de Diego Rosa. Le coureur italien termine à près de 7min du vainqueur du jour et doit passer des examens complémentaires.

Thomas Boudat, présent dans le groupe de tête se classe 14è.

Arnaud Gérard : « Pas de chance aujourd’hui, c’est la loi du sport, du vélo. Diego a chuté et ralllie l’arrivée longtemps après les favoris. Ce matin, on savait qu’il y allait avoir des bordures, au briefing je leur ai dit que c’était comme une classique. Certains coureurs ont condamné leur course pour Diego. C’est le jeu. Thomas fait une belle étape, il a couru juste et a anticipé dans le final. Dommage que Thibault, qui était dans le bon groupe, fasse une erreur de placement et soit piégé dans le final. Ce n’est pas une bonne journée mais il reste 4 opportunités, nous allons nous concentrer sur un objectif : la victoire d’étape. »

Thomas Boudat : « On s’attendait à une journée difficile. Dès le début, ça frottait beaucoup, ça se tendait mais ça ne cassait pas. Je me suis retrouvé piégé lors de la première bordure, je me suis dit que la journée allait être longue mais avec le vent de face j’ai réussi à rentrer. Je suis resté concentré pour rester placé. Dans le final j’ai bien couru mais il me manquait un peu de fraicheur pour aller jusqu’au bout, j’avais fait beaucoup d’efforts au départ. Je suis sorti à 2 km de l’arrivée. La dernière bosse je voulais la monter avec ce qu’il me restait mais ils ont giclé de derrière. J’ai de meilleures sensations que sur la marseillaise ça va dans le bon sens, il faut que ça continue comme ça. »