Laurent Pichon, assuré de remporter la Coupe de France PMU

En terminant huitième du GP Isbergues, juste derrière Nacer Bouhanni, Laurent Pichon est assuré de remporter la coupe de France PMU avant même de disputer la dernière manche, le Tour de Vendée. Alan Riou, notre jeune stagiaire, monte sur le podium pour sa troisième course chez les professionnels. Après avoir passé la journée à l’avant, il décroche une prometteuse troisième place.

Laurent Pichon (Vainqueur de la Coupe de France) : « Ce soir, j’ai le sourire, je l’ai fait, on l’a fait ! Je suis aussi soulagé. Je dois avouer que le doute s’était installé cette semaine. Pour le suspense, pour notre sport, c’était une bonne nouvelle que Nacer sois aligné sur les deux dernières manches, mais pour moi ce fut une pression supplémentaire à gérer. J’ai eu peur que la victoire ne m’échappe, mais hier et ce matin, j’étais concentré et motivé pour aller chercher des points. J’ai réussi à transformer la peur de perdre en une énergie positive. Pour nous, le scénario idéal était que l’échappée aille au bout. Le peloton a joué et a perdu. Alan va en plus nous chercher un super résultat. Dans le sprint, je ne le suis pas laissé impressionner, je voyais Cavendish et Bouhanni, je ne voulais pas me laisser distancer. Nacer finit juste devant moi, il me reprend seulement deux points, j’ai pu savourer, c’était gagné. Ce sprint va me redonner confiance. Par le passé, j’ai chuté à plusieurs reprises lors de sprints. Aujourd’hui, il fallait que je fasse une place, je ne me suis pas posé de question. Cette victoire récompense la régularité, ce soir je suis heureux. La saison n’est pas encore finie, avec les copains, on va tout faire pour ramener le classement par équipes de la Coupe de France en Bretagne. »

Alan Riou (3è) : « Quelle journée, je n’en reviens pas ! J’ai savouré cette échappée, j’ai énormément appris, en plus, on est allé au bout et je vais chercher un podium. En tant que stagiaire, je ne m’attendais pas à un tel résultat. Dans les derniers kilomètres, j’avais les jambes qui brûlaient mais j’ai résisté, pour moi, mais aussi pour aller marquer des points pour le classement par équipes. C’est super, je ne suis pas prêt d’oublier cette journée ! J’ai encore trois courses à disputer avec l’équipe, j’ai beaucoup à apprendre, mais cette journée va me donner confiance. »

Denis Leproux – directeur sportif : « Ce soir, on savoure. On avait beaucoup à perdre aujourd’hui, mais les gars ont couru à la perfection, on a passé une belle journée. Alan a fait 195kms à l’avant et monte sur le podium du GP Isbergues, c’est un sacré numéro. Ensuite, Laurent a fait le boulot en terminant dans la roue de Nacer Bouhanni. Il est leader depuis la 2ème journée, mais aujourd’hui c’est fait, il remporte la Coupe de France. Je suis très content pour lui, il le mérite. Pour la dernière manche, au Tour de Vendée, on va pouvoir se concentrer sur le classement par équipes, mais ce soir on profite. »