Nouvelle journée solide en Norvège

Après cinq étapes et à une journée de la fin du Tour de Norvège, Franck Bonnamour est 10ème du classement général grâce à une bonne forme et toujours un gros travail d’équipe ! Connor Swift se classe 19ème de l’étape.

Franck Bonnamour, 10ème du classement général : “Je veux retenir les bonnes sensations. Je me sentais bien pendant toute la course. Quand ça attaqué dans les deux bosses, les sept/huit meilleurs coureurs sont partis devant mais j’ai toujours suivi le peloton facilement alors que beaucoup de coureurs étaient éliminés par l’arrière. Toute la journée on est resté placés. Comme depuis le début de ce Tour de Norvège, Flo (Vachon) a fait un boulot énorme. J’ai fait toute la course dans sa roue ! Il m’a placé aux moments importants dans les bonnes positions. Connor (Swift) a aussi fait du bon boulot pour me placer dans les bosses. Je pensais que nous aurions été moins nombreux que cela à l’arrivée mais tout le monde s’est accroché ! Je reste 10ème du classement général  : objectif atteint…pour aujourd’hui ! Ici il y a du niveau. Je suis content, il faut que ça tienne, mais ce sera bon, voire mieux (sourire).”

Florian Vachon :On est resté toute la journée bien placé avec Franck et Connor, toujours vigilants, aux alentours des des 20/25ème place. Je suis venu sur ce Tour de Norvège, en équipier, pour faire des efforts et j’en ai fait des bons ! Prendre du vent, frotter dans les derniers kilomètres. C’est des efforts qu’on risque de me demander lors des prochaines échéances. Je suis venu pour travailler cela et je le fais ici. C’est du positif.”

Yvon Caër, directeur sportif : “L’étape a été conforme à ce qu’on pensait. Il y a eu une grosse bagarre dans les deux difficultés à mi-parcours. Au sommet du deuxième col, il y avait 50 coureurs dans le premier peloton, notamment Franck Bonnamour, Connor Swift et Florian Vachon. Puis ça s’est progressivement regroupé. Ensuite les jeunes Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) et Hirschi (Team Sunweb) ont fait un numéro, ils ont été repris à moins de 5 kilomètres de l’arrivée avant un sprint massif gagné par Kristoff (UAE-Team Emirates) qui en profite pour endosser le maillot jaune. Franck reste dixième du classement général. Demain, c’est le money time, tout va se jouer dans une côte de 4 kilomètres derrière laquelle il restera 12 kilomètres de descente avant l’arrivée. Je pense que 30 à 40 coureurs seront concernés. Il faut qu’il y ait de la course mais l’équipe Lotto-Soudal avec Lambrecht et Wellens a les clés de ce Tour de Norvège. Je peux simplement dire que Franck Bonnamour a envie de très bien faire avec un Florian Vachon extraordinaire qui fait un boulot énorme. ”

Franck Bonnamour toujours dans le Top 10. Tour of Norway

La quatrième étape du Tour de Norvège était la plus longue : 224 kilomètres !
Auteurs d’une belle course avec l’aide précieuse de Florian Vachon, Franck
Bonnamour et Connor Swift sont restés au contact des costauds. Franck Bonnamour reste dans le Top 10 !

Yvon Caër, directeur sportif : ” Florian Vachon a fait un très gros boulot en protégeant Franck et Connor toute la journée. Ils ont fini dans le peloton réglé au sprint par Kristoff (UAE-Team Emirates). Les derniers kilomètres, c’était du très haut niveau et Florian a vraiment été top ! Par le jeu des bonifications prises par les échappés, Franck Bonnamour est désormais dixième du classement général mais on reste dans l’objectif fixé au départ, à savoir un Top 10. Je pense que les deux derniers jours proposent des profils intéressants pour Franck et Connor.”

Franck Bonnamour : ” C’était une longue journée, ça a bien bataillé en début de course. Il y a un gros niveau ! Flo (Vachon) m’a bien drivé notamment pour le placement, j’avais juste à suivre sa roue et ne pas la lâcher. Connor aussi m’a aussi bien aidé. Les sensations étaient meilleures qu’hier car j’avais encore mon échappée dans les jambes. Demain, l’étape sera plus dure que les premières du Tour de Norvège mais je vais tout donner. La forme est là, il faut en profiter !”

Franck Bonnamour 5ème du général. Tour of Norway

Echappé toute la journée sur la deuxième étape du Tour de Norvège, Franck Bonnamour a empoché cinq secondes de bonifications. Après cette étape, il est 5ème du classement général !

Franck Bonnamour : « Les consignes étaient d’attaquer pour aller chercher quelques secondes bonifications en vue du classement général. Je me suis retrouvé avec des gros rouleurs à l’avant. Ca pouvait aller loin. Être en tête de course avec des coureurs comme ça c’est royal. Je n’ai pas eu à passer des relais excessifs, tout le monde roulait…c’était une vraie bonne échappée. Sur le circuit final urbain je ne me suis pas relevé, en accord avec mon DS, car je me sentais vraiment bien. Ca aurait pu aller au bout au vu de la composition de l’échappée mais on est repris à 3 kilomètres de l’arrivée. Je me suis battu jusqu’à la ligne pour ne pas être dans une cassure. Depuis le Tour de la communauté de Madrid  je me sens vraiment bien. Je le sens car ça tourne rond, quand ça accélère je me sens bien ! »