Nos actualités
Clément Russo : « Mon but était de réaliser un bon sprint”
Le 7 avril 2021

Clément Russo à l’attaque sur cette édition 2021 du Grand Prix de l’Escaut, se classe 5ème à l’arrivée de la plus vieille semi-classique Belge.





SUR LA LIGNE AVEC…





Clément Russo 5ème du Grand Prix de l’Escaut – Photos une et site GettyImages




Clément Russo : « Ce fut une belle journée. Notre crainte c’était la météo, car depuis deux jours à l’hôtel, nous avons vu un grand vent souffler et la neige tomberNous nous étions préparés mentalement à une journée un peu galère à ce niveau-là, et au final, la météo a été plutôt clémente, mis à part quelques petites averses de-ci de-là, et surtout le vent qui a soufflé très fort, comme on s’y attendait. Il y avait de grandes chances que des bordures se forment, car le grand prix de l’Escaut est une épreuve qui est bien exposée. Il convenait d’être vigilant d’entrée, et au final, cela a été une journée à bordures, comme prévu. Je me suis retrouvé dans le bon groupe de douze coureurs devant, à l’issue de la première heure de course, et de là, nous avons bien tourné. Un autre groupe est revenu sur nous, et nous nous sommes retrouvés à trente devant. Cela a été plus facile pour moi, à ce moment-là, car les grosses équipes ont roulé afin de maintenir, voire creuser l’écart. Je me suis refait la santé, car avant, j’avais laissé pas mal d’énergie. Mon but final était de réaliser un bon sprint malgré la présence parmi nous des meilleurs sprinteurs. Je m’étais fixé des roues à prendre et cela s’est bien déroulé pour moi. J’ai pu me placer convenablement pour aller décrocher cette place de 5ème. Je ne pensais pas au départ réaliser une telle place avec le groupe de sprinteurs avec lequel j’étais. Cette performance valide la fin de mon cycle de classiques Flandriennes de surcroit ».





LE DÉBRIEF’





Sébastien Hinault – Photo Arkéa-Samsic/ Elen Rius




Sébastien Hinault (directeur-sportif) : « Clément décroche une très belle 5ème place sur ce Grand Prix de l’Escaut. Il suffit de regarder le plateau de sprinteurs qui se sont disputés la victoire sur cette compétition pour mesurer la belle performance qu’il vient de signer. C’est bien. Clément a bien couru durant toute l’épreuve. Au sprint je lui avais dit de profiter de l’aspiration en prenant les bonnes roues le plus longtemps possible, chose qu’il faite à la perfection. Se placer, se faufiler, il maitrise tellement qu’il avait la sensation après la course de ne pas avoir sprinté ! C’est dire ses facilités dans ce domaine. Sa belle performance réside également du fait qu’il ait appartenu à ce groupe de trente coureurs qui s’est projeté en tête de course, lequel n’était composé que de cadors. Il y a eu une grosse bagarre pour se projeter devant durant toute la journée. Ce qui est dommage c’est que nous aurions pu avoir deux coureurs devant, avec Bram, mais il a été pris dans une chute. Il tombe dans l’herbe, fort heureusement. Sans cette chute, Bram aurait accompagné Clément, car ils étaient tous les deux devant ».





Arkéa-Samsic