Nos actualités
Clément Russo repris à 100 mètres de la ligne
Le 30 avril 2019

L’équipe Arkéa-Samsic a été active dans la sixième étape mais n’a pu empêcher un nouveau sprint victorieux de l’Italien Dainese (SEG Racing). Benoît Jarrier a tenté de faire le break dans le final tandis que Clément Russo a été repris à 100 mètres de la ligne d’arrivée.



Benoit Jarrier


 « J’ai attaqué dans l’avant dernière bosse. Les trois bosses avant le circuit pouvaient faire mal. Dans la première, il ne s’est rien passé. Dans la deuxième, j’ai dit à Clément : « écoute il faut que l’on tente quelque chose, il faut y aller. Tu te mets dans ma roue et on y va ». Dans la bosse, les Lotto-Soudal ont levé le pied assez rapidement, et je suis parti, le peloton avait complètement explosé. On s’est retrouvé à cinq… on a rejoint l’échappé du début et j’ai réussi à faire la bonifications pour trois secondes. Après ça s’est désorganisé  on s’est fait reprendre. C’est frustrant parce que cette année je pense que nous avons une équipe pour un tracé plus dur…malheureusement pour nous ça ne l’est pas et le sprint arrive tout le temps. On va tout donner demain pour essayer de renverser la tendance. »



Roger Tréhin, directeur sportif






« De nouveau les coureurs de l’équipe Arkéa-Samsic ont fait une très bonne course, en respectant les consignes à la lettre. Derrière les cinq échappés du matin, Benoît Jarrier a placé une grosse attaque à 35 kilomètres de l’arrivée. Il est sorti avec trois autres coureurs mais une fois la jonction faite, il y a eu mésentente. Seul Brunel (Groupama-FDJ Continental) voulait rouler et le peloton s‘est reformé à 15 kilomètres de l’arrivée. Benoît a pris trois secondes de bonification et intègre le Top 5. Ça roulait fort sur le circuit tracé à Plurien sur des routes sinueuses et étroites. Clément Russo a pris un virage à 400 mètres de la ligne d’arrivée à la perfection et a pris dix mètres d’avance mais a été revu par les premiers sprinteurs dont Maxime Daniel (6e) à 100 mètres de la ligne d’arrivée. Ce soir, Benoît est sixième du général à 10 secondes, dans le même temps que Clément et il reste une étape. Sur la route de Saint-Pol-de-Léon, toutes les côtes sont évitées mais on ne sait jamais… »