Nos actualités
Connor Swift : « Un chrono très encourageant »
Le 7 février 2021

Connor Swift a fait étalage de ses belles qualités de rouleur à l’occasion de la cinquième étape de l’Étoile de Bessèges. Un contre-la-montre agrémenté du traditionnel aller-retour le long du Gardon, suivi de la montée finale au sommet de l’Ermitage. Connor se classe 13e et finit 22e du classement général.





Sur la ligne avec Connor Swift





Connor Swift – Photo Arkéa-Samsic Elen Rius




« Je suis satisfait. C’était le premier contre-la-montre de la saison, ce premier effort est toujours difficile. Mes jambes étaient bonnes. J’avais encore de la force dans la dernière partie de ce contre-la-montre, lequel se terminait dans la bosse de l’Ermitage avec de forts pourcentages. J’avais derrière moi, dans la voiture, Flavien Soenen, l’entraîneur s’occupe au sein de la Team Arkéa-Samsic du contre-la-montre. Il me disait que je faisais un bon temps. Ses indications étaient précises, motivantes, et cela m’a poussé encore plus. Lors de la montée de l’Ermitage, la seule tactique à adopter était de la faire « full gas », comme l’on dit, même si forcément c’était brutal. Je suis satisfait de mon chrono et de mes données de puissance. C’est encourageant pour la suite de la saison car cela démontre mes aptitudes pour cette discipline. Le contre-la-montre est vraiment un exercice qui me plaît. Voir mon nom apparaître en compagnie des spécialistes du chrono au terme de cette étape me rend satisfait, d’autant plus que je sais que je peux encore progresser ».





... Lukasz Owsian





“J’ai fait le chrono à fond”





Lukasz Owsian (Arkéa-Samsic-Elen Rius).
Photo homepage Connor Swift, crédit GettyImages




” J’ai fait de mieux pour aider l’équipe tout au long de la semaine dans la préparation des sprints. J’ai connu un peu de retard dans ma préparation cet hiver, mais finalement en course, j’ai pu mesurer que ma condition physique n’était pas si mauvaise que cela. J’ai eu de bonnes sensations, je l’ai fait à fond. J’étais bien après le départ, mais pas super bien, j’ai ressenti un peu de fatigue lors du final ce contre-la-montre qui s’achevait au sommet d’une bosse raide, mais pas tant que cela finalement”.









Le débrief’ du DS





Yvon Caer









« Les grandes qualités de rouleur de Connor Swift ne nous sont pas inconnues. La place de 13ème qu’il signe au sommet de l’Ermitage d’Ales avec un temps de 15 mn 47 sec 65, à seulement 47 secondes de Filippo Ganna,  nous conforte dans l’idée que le contre-la-montre est une discipline que nous devons continuer à explorer en sa compagnie, notamment dans la perspective des épreuves par étapes proposant ce type d’exercice.





Les autres coureurs de la Team Arkéa-Samsic ont tous réalisé un bon contre-la-montre. Il s’agissait pour tout le monde du premier rendez-vous de la saison avec le chrono, et toute la Team Arkéa Samsic s’est montrée sérieuse.





D’un point de vue général, l’édition 2021 de l’Étoile de Bessèges a été pour les raisons que l’on connait, de niveau world-tour. La Team Arkéa Samsic a répondu présent avec la deuxième place obtenue par Nacer Bouhanni dès le premier. Le lendemain, il pouvait encore espérer jouer la victoire mais la chute dans le final vient perturber l’approche de son sprint. Je reste persuadé que Nacer avait ce jour-là également la victoire dans les jambes. L’organisation et la préparation du sprint se mettent en place autour de Nacer. L’occasion de rebondir nous sera donnée dans les jours à venir avec la perspective toute proche du Tour de la Provence ».





Arkéa-Samsic