Nos actualités
Coppa Agostoni : 800m de trop pour PLP
Le 13 septembre 2017

En Italie, nos coureurs auront animé la course toute la journée. Par Pierre-Luc Périchon, d’abord, présent dans l’échappée matinale il est rejoint à 30kms de l’arrivée. Anthony Delaplace imite son coéquipier et part en contre, sans succès. Mais, PLP n’a pas dit son dernier mot et attaque à nouveau à 12kms de l’arrivée, il résistera jusqu’à la flamme rouge mais ne peut empêcher le regroupement du peloton. Michael Albasini règle le sprint d’une quarantaine d’unités et s’impose à la Coppa Agostoni. 


Pierre-Luc Périchon : « Sébastien Hinault nous avait demandés de placer quelqu’un dans l’échappée s’il y avait plus de six coureurs, nous sommes sortis à sept, le compte était bon ! En début de course, l’échappée a eu du mal à se former, on est resté un moment à 25’’ du peloton puis on nous a annoncés 3’35’’. À l’avant, je n’ai pas subi le coup de force des costauds, et j’ai pu en remettre une dans le final. J’ai attaqué à 12kms de l’arrivée, ça évité à l’équipe de rouler, je pensais être repris rapidement et finalement à 3kms de l’arrivée on avait encore 12 secondes d’avance. Je me suis dit que ça allait peut-être le faire mais je n’ai pas non plus été surpris quand j’ai vu le peloton fondre sur moi à 800m de la ligne (rires). Nous n’avions pas de sprinteurs dans le final, il fallait tenter. Elie a également suivi un coup, il a eu raison. J’avais coché le Tour du Doubs, Romain l’a emporté mais personnellement ça s’est mal passé, mais la forme ne s’est pas envolé, j’espère être encore mieux demain. »