Nos actualités
Corentin Cherhal : « Manger en moindre quantité »
Le 20 mars 2020

Diététicien au sein de l’équipe Arkéa-Samsic, Corentin Cherhal prodigue ses conseils aux sportifs de tout niveau en cette période de confinement et de sport à la maison, en mettant en avant la bonne attitude à tenir à table. Conseils de pro…


Arkéa-Samsic : Corentin, quels conseils nutritionnels donneriez-vous aux sportifs en cette période de confinement et de sport à la maison ?


Corentin Cherhal : « Je partirais du postulat suivant : l’objectif de base est d’incorporer des légumes crus ou cuits, le but d’inclure ces aliments dans les repas étant d’éviter la prise de poids. Les fibres contenues dans ces aliments, en effet, permettent de limiter l’absorption des graisses. On adaptera les féculents en fonction de la charge d’entraînement mais ils doivent être diminués pour la simple et bonne raison qu’un sportif confiné se dépensera moins qu’en faisant une activité en extérieur. Les protéines devront être consommées en quantité normale sans excès en variant leur source (animale et/ou végétale). Le sportif peut également consommer un peu plus d’huiles végétales, riches en oméga 3, lesquelles permettent de lisser un peu les tendons, prévenant les risques de tendinites récurrentes sur home-trainer ».


 


Arkéa-Samsic : Et en ce qui concerne le petit-déjeuner ?


Corentin Cherhal : « Chacun a ses habitudes, globalement, un café pas très fort ou un thé peu infusé, et un bol de céréales avec des flocons d’avoine ou de sarrasin, accompagné d’un fruit (banane, fruits rouges, etc.), un peu de lait normal ou sans lactose, ou bien des boissons végétales, le tout agrémenté de sirop d’agave, fera l’affaire. Du pain complet ou aux céréales avec un peu de beurre et du miel est également intéressant. L’objectif étant de diminuer les quantités et d’apporter un peu de liquide afin de réhydrater l’organisme ».


Arkéa-Samsic : Et en cas de séances de home-trainer, quelle attitude observer ?


Corentin Cherhal : « Mes conseils si les sportifs effectuent une à deux heures sur home-trainer sont de prendre un bidon toutes les 45 minutes additionnées d’un peu de sirop et d’une pincée de sel qui va permettre de retenir l’eau dans l’organisme. Une à deux compotes peuvent également être consommées pendant cette séance. Une fois la séance de home-trainer finie, il est important de boire tranquillement une boisson riche en sels minéraux mélangé avec un peu de jus de raisin qui permet un retour veineux efficace après une séance de sport. Il faudra veiller à saler un petit peu le repas qui suit ou bien consommer une collation salée et alcaline comme un sandwich au jambon blanc avec un laitage et un fruit. ».


Arkéa-Samsic : Et pour les repas de midi ?


Corentin Cherhal : « Une entrée à base de légumes crus ou cuits selon la tolérance digestive de chacun. L’idéal reste quand même une soupe froide voire tiède permettant de tamponner l’acidité du corps. Autre exemple : une salade d’endives avec quelques morceaux de pommes et des noix, agrémenté d’huile de noix. En plat, un poisson en papillote, avec du citron, et un coulis de tomates, accompagné de féculents riz ou pâtes. Ces derniers seront à incorporer selon la faim mais une 1/2 assiette le midi et un 1/3 d’assiette le soir est convenable. Veiller à toujours incorporer des légumes cuits avec les féculents, ils apportent de l’eau, des vitamines et minéraux ainsi que des fibres. Par exemple : ratatouille, endives ou fenouils braisés, carottes vichy, haricots verts, choux, etc. Ils peuvent être assaisonnés d’huile d’olive. Il sera important de saler ce repas, surtout si une séance de home-trainer est prévue dans l’après-midi. Un peu de pain aux céréales, de seigle, etc. avec un peu de beurre n’est pas interdit mais éviter le pain blanc. Le dessert ? Un laitage et un fruit cuit ou cru fera l’affaire ».


Arkéa-Samsic : Est-ce utile de prendre une collation vers 16h ?


Corentin Cherhal : « Si le laps de temps entre le déjeuner et le dîner est long et que l’on ressent la faim, alors oui on peut consommer, par exemple, un yaourt avec quelques amandes ou fruits secs et une compote. Cela permet d’apporter un peu d’énergie au corps ce qui permet ainsi de tenir jusqu’au dîner ».


Arkéa-Samsic : Justement, pour le dîner que faut-il manger ?


Corentin Cherhal : « Le dîner sera le même que le déjeuner. Cependant, une soupe en entrée est très conseillée surtout si l’on a beaucoup transpiré ! Cela permet d’hydrater l’organisme et de compenser la perte en minéraux. C’est également alcalin permettant une meilleure récupération et donc, de diminuer les risques de blessures. On peut ensuite consommer des protéines soit animale, soit végétale comme les légumineuses :  un chili con carne avec ou sans « viande » c’est-à-dire végétarien peut également convenir. Nous consommons, de nos jours, trop de viande et 100 à 150g par jours suffit, encore moins si l’on se dépense peu. Concernant le dessert, il est important, sans tomber dans l’excès, de s’autoriser quelques écarts. Cela entretient la motivation, le moral, pas forcément au top en ce moment. 1 à 2 crêpes à la confiture peuvent être consommées 2-3 fois dans la semaine sans souci en veillant à ne pas mettre excessivement de beurre dessus. Également, une petite tarte aux fruits par semaine, idéalement le midi n’est pas interdit du moment que l’équilibre est là. Enfin, cette période est à mettre à profit pour apprendre à cuisiner des plats que nous n’avons souvent pas le temps de faire. Des cuissons longues à température basses comme le poulet basquaise, les viandes mijotées sont très savoureuses et peuvent être réalisés sans graisses. Dernier petit conseil, on peut tout à fait remplacer les sauces riches en graisse par du fromage blanc, cela évitera les kilos superflus. »


Arkéa-Samsic