Nos actualités
Dan MacLay : « Un test avant San-Remo »
Le 2 août 2020

Nacer Bouhanni et sa garde rapprochée reprendront la compétition à l’occasion du Trittico Lombard, course qui est un mix entre trois semi-classiques Italiennes : la Coppa Agostini, la Coppa Bernocchi et les Trois Vallées Varesines.


 


 


Emmanuel Hubert, Manager Général  de l’équipe Arkéa-Samsic :


« J’ai tenu à me rendre sur l’ensemble des différents stages que l’équipe a réalisé ses dernières semaines, et j’ai donc vu le groupe sprint travailler à la fois dans les Vosges, mais aussi à Aix-en-Provence, avec la reconnaissance de Milan-San-Remo. J’ai constaté que Nacer Bouhanni n’avait rien perdu par rapport à son début de saison : ni l’envie, ni sa forme physique. Il est motivé, déterminé pour cette deuxième phase de la saison 2020, et son objectif est de gagner un maximum de courses afin que l’équipe Arkéa-Samsic réalise son objectif 2020 : terminer 1ère  au classement UCI ProTeam, afin de nous ouvrir le calendrier World-Tour en 2021 ».


 


Dan McLay,


« Je n’ai pas trop couru jusqu’à présent en Italie, je n’ai disputé que Milan-San-Remo deux fois. J’aime l’ambiance des courses Italiennes. Cela fait du bien de recommencer à courir, car on vient de passer une longue période d’entraînement, et comme tout coureur, je préfère courir. Je viens d’effectuer un stage en altitude à Isola 2000 avant de reprendre, et cela a été pour moi un bon bloc de travail avant la reprise des courses. Cela fait du bien à l’organisme, le prépare à la reprise des compétitions, et monter des cols donne de la force et permet d’affiner la condition physique. Je pense que sur le triptyque c’est jouable pour Nacer, mais cette course va plus nous servir de préparation en vue de Milan-San-Remo ».


 



Sébastien Hinault, directeur-sportif de l’équipe Arkéa-Samsic


« Le trittico Lombard est la fusion de trois semi-classiques Italiennes qui sont la Coppa Agostini, la Coppa Bernocchi et les Trois Vallées Varesines. C’est un parcours relativement plat au départ, et le final se jouera sur un circuit qui a accueilli les Championnats du Monde, à Varèse, avec une bosse dans le final. Ce sera la course de reprise de Nacer, il est motivé pour cette épreuve, déjà, et je suis persuadé qu’il passera cette difficulté compte-tenu de son état de forme avant cette reprise de la compétition ».


 


 


Les coureurs


 


 


Anthony Delaplace, Benoit Jarrier, Nacer Bouhanni, Laurent Pichon, Dan McLay (Grande-Bretagne), Romain Le Roux


 


Arkéa-Samsic