Nos actualités
Diego Rosa, 3ème du Trofeo Laigueglia
Le 16 février 2020

Roger Trehin, directeur sportif : « Roger Trehin, directeur sportif : « Aujourd’hui toutes les équipes ont attendu que l’on prenne la course en main. Je pense qu’on commence à être reconnus comme une formation qui a des qualités dès le début de saison. C’est très encourageant ! Franck Bonnamour a pris les commandes du peloton avec l’aide de l’équipe Nationale d’Italie, AG2R – La Mondiale et Bardiani, puis Alan a pris le relai. Ensuite nous avons roulé à bloc et un groupe de 25 coureurs s’est formé : nous étions les plus représentés. Nos leaders du jour étaient Diego Rosa et Dayer Quintana et ils ont assumé dans leur rôle. Toute l’équipe a vraiment tenu son rang. Se classer troisième d’une course pro séries c’est un très bon résultat, même si bien sûr on aurait aimé gagner. Ce que je veux retenir c’est que nos avons été au bout de nos idées, et nous avons presque été récompensés ! »

Diego Rosa : Diego Rosa : « Je suis content car ce qu’on avait dit au briefing, nous l’avons fait ! Toute l’équipe a super bien travaillé pour moi. J’ai ensuite pu passer à l’offensive et nous sommes sortis avec quatre coureurs, puis nous nous sommes retrouvés à trois à l’avant. Je pense que j’ai beaucoup donné dans ce groupe de tête : j’ai roulé car l’écart était d’une vingtaine de secondes avec l’arrière, je ne voulais pas qu’on se fasse rattraper. Giulio Ciconne était plus souvent dans les roues, je ne savais pas s’il bluffait…mais il a attaqué dans le final. Je voulais faire vivre ce groupe , c’est pour cette raison que j’ai roulé. Au final je viens faire troisième au sprint. J’ai essayé de jouer pour gagner, c’est le jeu !

Sur les dernières courses, je me suis classé quatrième, cinquième, sixième etc, je ne voulais pas faire septième (rires), peut-être que ça va dans le sens inverse non ? Sérieusement je suis content car que ce nous avons dit, nous l’avons fait ! C’était une super journée en Italie, ma femme, mon fan-club, ma famille étaient là, et j’ai même pu monter sur le podium avec mon bébé : c’était génial ! »


Thomas Boudat, 10ème de la Clasica Almeria


Thomas Boudat : « Ca aurait pu mieux se passer dans le dernier kilomètre,  j’ai pris une mauvaise vague et je me suis retrouvé trop loin au moment de lancer le sprint. Ce que je veux retenir, c’est que les sensations reviennent vraiment bien ! »