Nos actualités
Elie Gesbert, 3ème au Tour de la Communauté de Valence
Le 16 avril 2021

Elie Gesbert s’est classé troisième de l’étape reine du Tour de la Communauté de Valence ! A l’offensive et à l’avant, notre coureur costarmoricain confirme son retour au premier plan ! Réactions : 





Elie Gesbert (3ème) : « Il n’y a jamais eu de scénario dessiné tout au long de la journée. L’Équipe Movistar voulait une course difficile.  De notre côté, collectivement nous avons été bons. On n’a jamais eu un seul moment de retard. À chaque fois qu’il y avait une échappée, un coureur Arkéa-Samsic était présent. Ça m’a permis d’être dans de très bonnes dispositions et ne pas avoir à travailler avant d’arriver dans le final.  Dans l’avant-dernière montée, les coureurs Movistar ont accéléré. Il fallait suivre dans un premier temps. Arrivés au pied de la dernière ascension, c’était moins dur que ce que je pensais : le pourcentage était raide à la fin, mais au début c’était trop roulant pour pouvoir faire la différence. Tout le monde s’est alors tourné vers la victoire d’étape car Stefan Küng était avec nous….et c’était compliqué de le lâcher sur ce type de relief.





Notre groupe a attendu les trois derniers kilomètres. J’ai attaqué avec Victor Lafay, puis Enric Mas est revenu à notre hauteur. Je voyais bien que c’était difficile de faire sortir Enric Mas de ma roue. J’ai tout tenté pour essayer de gagner. Je voulais vraiment finir à l’intox et terminer « sur la rape ». Mas était quand même plus costaud que moi. J’ai terminé troisième, et j’ai tout donné.  J’ai passé la ligne en étant déçu, mais derrière j’ai relativisé. De là où je viens, ce résultat est bien. Forcément, quand on passe la ligne en étant aussi proche de la victoire, c’est toujours pareil : on veut toujours mieux, c’est l’essence de notre métier. 





Je commence à retrouver un bon coup de pédale sur des étapes comme celle-ci qui me plaisent : il y a beaucoup de dénivelé, mais il n’y a pas de cols de haute montagne ! C’est un type de course qui me correspond. Ce soir je suis troisième du classement général. Demain ce sera jour de contre-la-montre, je vais essayer de m’appliquer et faire le maximum. Depuis ma blessure je n’ai pas encore énormément de repères en contre-la-montre. Le but sera de ne pas avoir de regrets. Il faut tout donner ! »









Arnaud Gérard, directeur sportif : « C’est une belle étape d’Elie, et une belle étape de l’équipe. Les consignes ont été respectées. J’avais demandé que l’on fasse une course de mouvement, que l’on accompagne les grosses échappées pour éviter d’être piégés. Tout le monde a été à un moment donné à l’avant. Tout le monde a fait son travail. La vraie échappée a été celle où Matîs et Thibault ont été. Ça a permis à Matîs de passer les grosses difficultés pour arriver dans le groupe maillot jaune. Elie c’est la satisfaction. Il se classe troisième aujourd’hui. Cela démontre encore une fois qu’il est en bonne condition et c’est bien. Sa progression est linéaire et il n’a pas encore atteint son maximum. Il fait partie des trois meilleurs grimpeurs de la course. C’est très bien. Maintenant Il faut encore un petit peu pour aller gagner. Elie va essayer de faire un bon contre-la-montre pour conclure avec un beau classement général sur ce Tour de la Communauté de Valence. »