Nos actualités
Elie Gesbert cinquième avec un regret
Le 24 mai 2019

Elie Gesbert, très combattif dans le final, a pris la cinquième place de la première étape du Tour de l’Ain gagnée au sprint par le Suisse Bisseger (sélection suisse). C’est de bon augure avant les deux prochaines arrivées au sommet.


Elie Gesbert :  « C’est vrai que je ne suis pas un habitué des sprints. Comme le final était assez nerveux, je me suis replacé à deux kilomètres, pour éviter les cassures. J’en ai profité pour prendre la roue de Boris Vallée. C’était un final de casse-cou, le sprint se jouait dans le dernier virage, il ne fallait pas seulement être rapide mais surtout être placé. J’ai même un petit regret car je ne pensais pas tenir la roue des premiers dans les 150 derniers mètres et finalement j’aurais pu déboiter pour aller chercher une ou deux places de mieux mais j’étais un peu enfermé. Je suis tout de même content de m’être mêlé à la bagarre finale.

Je remettais un dossard aujourd’hui après une coupure d’un mois, c’est assez difficile de juger les jambes car l’étape ne présentait pas de difficulté, on en saura plus demain. »


Sébastien Hinault – directeur sportif : « L’étape s’est déroulée un peu comme prévu. L’échappée a été longue à se dessiner. Maxime Bouet a figuré dans un coup de onze coureurs mais Groupama-FDJ a fait l’effort pour le neutraliser. Ensuite Pellaud et Imhof ont pris jusqu’à 4’30’’ d’avance mais ont été repris à 10 kilomètres de l’arrivée.  Avec le vent, il y a eu quelques tentatives de bordures mais Elie Gesbert et Kevin Ledanois ont été vigilants. Dans l’amorce du sprint, Elie s’est bien battu, il regrette de s’être fait serrer à 100 mètres de la ligne, il n’a pas pu sprinter comme il le voulait. Il prend la cinquième place et pense qu’il pouvait faire mieux mais moi, ce matin, j’aurais signé pour prendre cette cinquième place. Pour l’équipe Arkéa-Samsic, c’était une course de remise en route mais tous nos coureurs avaient de bonnes sensations et finissent devant. »