Our news
Dan McLay : « Un copier-coller de la veille »
Le 3 October 2020

Et de deux victoires pour Dan Mclay sur les routes du Tour Portugal ! Le Britannique qui a prolongé de deux saisons son contrat avec la formation Arkéa-Samsic, signe le 12e succès de l’équipe depuis le début de saison.


 


Dan McLay :


 


« Aujourd’hui a été un copier-coller de l’étape que j’ai gagné hier ! Tout s’est déroulé quasiment de la même manière avec une équipe Arkéa-Samsic au top, qui m’a facilité la tâche toute la journée. J’ai été mis dans d’excellentes conditions une fois encore, et je tiens à remercier l’ensemble de mes coéquipiers. Romain Le Roux s’est dévoué pendant des kilomètres en tête de peloton afin que l’échappée ne prenne pas trop de champ, Anthony Delaplace lui a succédé en y mettant la même énergie. J’ai été bien protégé par tout le monde, vraiment. Alan Riou a bouché une cassure dans le final, et comme hier j’ai été lancé idéalement lancé par Matis Louvel, Bram Welten et Christophe Noppe lequel m’a déposé à 150 mètres de la ligne, et une fois encore, je n’ai eu qu’à conclure leur belle œuvre collective en ma faveur ».


 



Matis Louvel :


 


« Nous avions décidé de jouer le sprint en faveur de Dan une nouvelle fois sur cette sixième étape du Tour du Portugal, et donc quand une échappée à trois s’est formée nous l’avons contrôlée. Romain a ensuite roulé seul derrière l’échappée, puis c’est Anthony qui a été en tête de peloton, par la suite nous avons reçu du renfort de la part d’autres équipes dans le final. Nous reprenons l’échappée à dix kilomètres du but. Une chute survient cinq kilomètres plus loin, cela nous a quelque peu désorganisé, mais, jamais, nous nous sommes affolés. Il y a eu une vague dans le final, laquelle m’a déporté à gauche de la route, m’empêchant d’aider plus l’équipe et Dan. Bram lance aux 500 mètres, Christophe prend ensuite le relais, et Dan déclenche son effort à 150 mètres mètres. Moi j’étais dans les roues, et sur l’aspiration je me classe 9e ».


 


Roger Tréhin, Directeur-Sportif de l’équipe Arkéa-Samsic


« La journée a été plus stressante qu’hier car nous avons dû rouler durant une grande partie de l’étape derrière les échappés afin de conserver un écart raisonnable entre eux et le peloton. Nous avons roulé en tête de peloton jusqu’à 30 kilomètres de l’arrivée, puis à ce moment-là d’autres équipes sont venues nous prêter main forte. Romain Le Roux a fait tempo en tête de peloton qui a duré entre 110 et 120 kilomètres, puis Anthony Delaplace lui a succédé. Nous avons opté pour le même dispositif dans le final autour de Dan que lors de l’étape de la veille avec Alan, Matis, Bram et Christophe en dernier lanceur. Tout le monde a fait une fois encore du bon boulot sur cette 6e étape du Tour du Portugal. Nous savions pour avoir étudié le final qu’il fallait virer parmi les tout premiers à 500 mètres de la ligne, Bram a pris le dernier rond-point à bloc, et Christophe a ensuite enclenché un dernier relais fort avec Dan dans sa roue, lequel vient chercher son deuxième succès en l’espace de deux jours. Il y a encore eu de l’excellent travail effectué de la part de toute l’équipe aujourd’hui encore, et cette application a payé pour la deuxième fois »


 




Arkéa-Samsic