Nos actualités
Étape 1 Brest à Bruz : ARKEA
Le 5 mai 2020

En attendant le Tour 2020, nous vous proposons notre série « Le Tour des partenaires ».  Emmanuel Hubert, Manager Général de notre équipe, prend la parole pour cette première « étape »… évoque notre sponsor titre Arkéa. Prêt pour le départ… Go, partons !


Le Gwen Ha Du flottera toujours au-dessus de notre équipe. Notre structure sent bon le territoire breton. C’est gravé dans le marbre. Pour toujours. Il n’est donc pas étonnant que les grosses entreprises du tissu économique de notre région soient venues épauler Emmanuel Hubert dans son projet de formation cycliste professionnelle. La première « grande société » made in Bretagne à le rejoindre fut « Fortunéo », l’un des leaders de la banque en ligne en France, laquelle a repris le flambeau de nombreuses autres à la surface économique moins étendue. « J’ai invité une année M.Ronan le Moal (ex Directeur Général Arkéa) à suivre avec moi le Tro Bro Léon, se remémore Emmanuel Hubert, mais malheureusement nous avons connu un souci en course. Un glissement de terrain s’est produit. Nous avons été stoppés à une trentaine de kilomètres de l’arrivée, avec d’autres directeurs-sportifs. C’est un tracteur qui nous a remorqué, car nos voitures étaient toutes enlisées ».



Ce premier rendez-vous effectué in situ sur l’une des plus belles classiques bretonnes, et même de France, a eu, vous le savez, aujourd’hui, une (magnifique) suite, car Fortunéo, puis Arkéa sont devenus tour à tour partenaires de notre équipe. Il existe en effet entre cette société et nous, justement, ce dénominateur commun, primordial : cet ancrage régional fort, la Bretagne que nous voulons de concert porter le plus haut possible.



L’arrivée de Fortunéo est datée de 2014. « Cette société est apparue sur l’arrière du cuissard, à l’occasion du Tour de France », ajoute notre Manager Général. L’aventure débute, et elle est, depuis, tissée par des liens forts, mâtinée d’une grande estime réciproque. L’investissement de Fortunéo est monté crescendo puis Arkéa, sa maison mère, a pris le relais de sa filiale, à l’orée de la saison 2019. « J’ai noué des liens solides avec M. Jean-Pierre Denis, Président de Arkéa, précise Emmanuel Hubert. Nous avons lui et moi des passions communes : le cyclisme, la voile, le rugby. Ces nombreux domaines nous rapprochent. Je devais rencontrer, sur Brest, Madame Hélène Bernicot, nouvellement nommée Directrice Générale du groupe Arkéa, mais il y a eu ce confinement en raison du Covid-19. Je souhaitais avoir un rendez-vous avec elle afin de lui exposer notre projet. Cela a été ajourné par la force des choses, mais ce n’est que partie remise ».



Une réelle ouverture internationale




Nacer Bouhanni, Warren Barguil, Nairo Quintana


Projet reposant sur des fondations solides, faits de valeurs communes que partagent, Arkéa et notre équipe, à savoir : un fort attachement à nos racines régionales concilié avec une réelle ouverte internationale, un esprit offensif, vaillant et audacieux, et, surtout, rester des acteurs en vue dans chacun de nos domaines d’action. « Nous sommes des challengers Arkéa et nous, note encore Emmanuel Hubert. Nous voulons aller crescendo vers le haut-niveau. De manière conjointe nous progressons de manière constante, avec cette volonté partagée d’être moteurs dans nos secteurs d’activité. Le reflet d’image que renvoie notre équipe vers Arkéa confère de la chaleur à leur marque, mais aussi des retombées médiatiques, publicitaires et un gain de notoriété, en Bretagne, certes, mais aussi sur tous les territoires sur lesquels Arkéa est implanté, comme le Sud-Ouest, mais pas uniquement. Avec Warren Barguil, champion de France en titre et l’arrivée de Nacer Bouhanni, l’équipe dispose d’une grande visibilité nationale qui se trouve renforcée au niveau international avec le recrutement de Nairo Quintana.




Vous l’aurez compris aller de l’avant, être novateur, sont des actions nécessaires dans le monde du sport, elles le sont tout autant dans l’univers de la banque, de l’entreprise, avec cette envie de part et d’autre d’être soit proche de son public, soit proche de ses clients, ou plus encore de ses sociétaires. « Arkéa possède une image de société jeune, dynamique, c’est une entreprise bancaire qui a beaucoup misé sur la collaboration avec les start-ups, fait remarquer Emmanuel Hubert. Nous souhaitons nous aussi renvoyer cette image d’équipe jeune, dynamique auprès de nos fans ».



L’équipe a été fédératrice







Lesquels sont, aussi, à l’intérieur même de l’entreprise. « L’équipe a été fédératrice au sein de la société Arkéa, note notre Manager Général. On sent en effet qu’une grosse communauté de salariés d’Arkéa s’est fédérée derrière « son équipe cycliste », qu’ils se la sont appropriée. Ils pratiquent le vélo, nous soutiennent sur les courses, sur les réseaux sociaux. Les salariés d’Arkéa sont en quelque sorte notre 29e coureur, on les sent pousser derrière nous, et cela nous motive, et nous fait le plus grand bien. L’équipe cycliste est devenue pour eux partie intégrante de leur institution, elle est en quelque sorte leur ADN ». Un ADN marqué du sceau de la performance, de l’envie de réussir, aussi, avec l’envie de faire rayonner la Bretagne et son tissu économique, au travers de belles histoires sportives, et surtout de victoires, comme ce fut le cas en ce début de saison 2020 : avec huit succès accumulés. Cinq pour Nairo Quintana, deux pour Nacer Bouhanni, un pour Florian Vachon, sans oublier la belle deuxième place de Warren sur les routes de la Drôme Classic.

La montée en puissance de notre équipe s’est faite de façon linéaire, en étant planifiée. « De manière crescendo, indique Emmanuel Hubert pour sa part, Arkéa nous a mis à notre disposition les moyens nécessaires afin de pouvoir monter en gammes, au sein du peloton professionnelNous sommes souvent en contact. J’ai régulièrement au téléphone M. Jean-Pierre Denis. M. Cédric Malengreau qui, récemment, a été nommé Directeur du Secrétariat Général et de la Communication Institutionnelle d’Arkéa, je dois le rencontrer, faire connaissance, afin de partager avec lui une passion  commune : le cyclisme. Je souhaite également lui exposer le projet futur de l’équipe » … avec l’envie chevillée au corps de renouer les liens de la victoire, et repartir sur les excellentes bases de notre début de saison 2020.



La Team ARKEA!



Challenger ! Vous souvenez, vous de ce mot ? Et bien cet hiver il a pris un double sens. Puisque hommes et femmes… ont désormais l’opportunité d’être cyclistes professionnel(le)s sous notre maillot. Arkéa ayant opté pour le parrainage de l’équipe UCI Femmes managée par Emmanuel Hubert, en devenant le partenaire titre de celle-ci. Grande première en France !



 



« C’est un dessein que j’avais en tête depuis des années. J’avais évoqué ce projet avec Arkéa et de nombreux collaborateurs de cette entreprise. Le projet est né cet hiver. Cela a énormément de sens pour moi d’avoir une équipe cycliste professionnelle hommes et femmes, en effet cela démontre grâce au soutien de notre partenaire, que si le cyclisme féminin n’est pas encore à égalité des hommes sur un plan médiatique, il l’est en termes d’efforts à fournir sur un vélo, et qu’il n’existe à ce niveau-là aucune différence entre une femme et un homme ! Notre projet met également en avant la parité et une équité de chances entre hommes et femmes. Volonté que partage également Arkéa au niveau entrepreneurial ». Preuve d’une volonté commune d’«Accroître les possibles »… encore et toujours !