Nos actualités
Etape 3 Coblence (Allemagne) à Bruz : CANYON
Le 7 mai 2020
La troisième étape de notre « Tour des Partenaires » nous amène en Allemagne ! Direction Coblence à la rencontre de Mr. Rodolphe Beyer, Manager France de notre partenaire cycles premium, CANYON. Trois question à M.Rodolphe Beyer !

Pourquoi Canyon est devenu partenaire du Team Arkéa Samsic ?

J’ai été séduit par le projet sportif et le challenge visionnaire construit par Emmanuel Hubert et son équipe. Ensuite, la force du partenariat qui nous lie avec l’équipe Arkea-Samsic puise toute sa dimension dans l’authenticité des rapports humains. A ce titre, je me félicite de l’excellente collaboration et de la complicité que nous avons pu très rapidement construire avec le management, les membres du staff, la direction sportive, les mécaniciens et les coureurs. Avec Emmanuel, nous nous étions retrouvés et entendus sur cette dimension de partenariat – c’était notre ambition commune. Notre volonté commune est d’enrichir ce partenariat à travers une relation étroite, professionnelle, axée sur la performance, et une implication allant au delà d’un simple sponsoring afin de donner à l’équipe toute sa dimension sportive, ainsi qu’en terme d’image et de communication. Je suis ravi que nous ayons pu relever ce challenge ensemble !



Quelle est votre course cycliste préférée ?

Paris-Roubaix ! Une course de guerriers ! Impossible de ne pas tout donner sur une classique comme celle-ci, c’est le vélo que j’aime… J’ai eu la chance de suivre la course plusieurs fois que ce soit sur le bord de la route ou dans une voiture en course et c’est vraiment une expérience unique ! Une ambiance très particulière, mythique. Dans le cyclisme moderne, cette épreuve est presque hors du temps. J’ai moi-même pris part à Paris-Roubaix Challenge (la version cyclo-sportive) à de nombreuses reprises et découvrir sur le vélo chacun des secteurs pavés de cette course mythique permet de mieux comprendre encore, la magie de cette épreuve !


Rodolphe Beyer lors de Paris-Roubaix Challenge.

Quel est votre meilleur souvenir avec le Team Arkéa Samsic ?

Tout ! De notre première rencontre en Corse avec Emmanuel Hubert, en passant par notre premier échange avec Nacer afin lui faire visiter notre usine en Allemagne, au stage de début de saison à Rennes puis à Calpe, sans oublier, bien entendu, le superbe début de saison de l’équipe, TOUT est hyper positif et ce ne sont que des bons moments. Et d’ailleurs je prends le pari que le meilleur est encore à venir !




 NOS COUREURS EN PARLENT 


LE CANYON AEROAD



Nacer Bouhanni : « J’utilise le plus clair du temps en course le modèle Aeroad disc de chez Canyon, marque de cycles premium, partenaire de l’équipe Arkea-Samsic. Il s’agit d’un vélo extrêmement rigide lequel est pour moi le top du top pour les sprinter. Ce modèle présente est également l’avant d’être léger, ce qui offre un bon compromis d’utilisation également lors de compétitions qui présentent un profil un peu vallonnées. L’Aeroad est vraiment un vélo que j’aime, et que j’apprécie surtout lorsqu’il est équipé de roues 60 mm, c’est vraiment pour moi le combo idéal vélo et roues lorsque les courses présentent un profil avantageant les sprinters »


LE CANYON ULTIMATE



Warren Barguil : « Je suis très heureux du partenariat noué entre l’équipe Arkea-Samsic et la marque de cycles premium Canyon, laquelle est constamment dans un souci de recherche et d’innovation

Cette magnifique collaboration nous permet de rouler sur des velos de très haute gamme pour tous types de courses et de profil proposé sprint, montagne et contre-la-montre. Je suis fier et honoré de rouler sur cette belle marque de cycles qui a déjà gagné les plus grandes courses cyclistes du monde, à l’image des Championnats du Monde route, cyclo-cross, VTT ou même de grandes classiques telle que l’Amstel »,


LE CANYON SPEEDMAX



Thibault Guernalec : « Le Canyon Speedmax offre une sensation de vitesse assez particulière lorsque l’on roule avec, et celle-ci est d’autant plus accentuée lorsqu’il est équipé des roues de course. Je n’ai jamais eu au cours de ma carrière un vélo de contre-la-montre aussi rigide que celui-ci. Celle-ci se ressent notamment au niveau du poste de pilotage, mais aussi lorsqu’il y a nécessité de pédaler en danseuse. On mesure dans ces instants-la qu’il n’y aucune perte d’énergie, et qu’au contraire celle-ci va directement des pédales aux roues. Ce vélo est également très maniable, j’en ai fait l’expérience dans le meilleur laboratoire possible: la compétition, a l’occasion du contre-la-montre de la Ruta Del Sol, sur un parcours agrémenté de nombreux ronds-points et de descentes rapides, et sur mon Speedmax Canyon, malgré ces conditions de parcours, je me suis senti très à l’aise durant toute la compétition »