Nos actualités
Fin du Tour d’Allemagne
Le 1 septembre 2019

Sébastien Hinault : « Aujourd’hui, il n’a pas manqué grand chose à André Greipel mais il a pris une option dans le final qui l’a finalement desservi. Accompagné de Romain Hardy après avoir passé toutes les difficultés en milieu d’étape et tandis qu’il restait une quarantaine de coureurs dans le peloton, il a suivi une attaque de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) à trois kilomètres de l’arrivée mais ils n’ont pas réussi à faire la différence. Il a attaqué parce qu’il pensait que l’arrivée était trop dure pour lui mais après son premier effort, il a été distancé à 500 mètres de la ligne seulement. C’est dommage, il avait sans doute les jambes pour se mêler au sprint gagné par Colbrelli (Bahrain-Merida) mais on ne peut pas lui reprocher son attaque. A présent, notre sprinteur va disputer la Brussels Classic et le Grand Prix de Fourmies. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations