Nos actualités
Journée de repos : MIX BUFFET
Le 13 mai 2020

Cuisinière au sein de notre équipe, Françoise Deneckere nous parle du camion cuisine Mix Buffet au sein duquel elle concocte au soir et au matin des compétitions les petits-déjeuners et dîners sains et équilibrés de nos coureurs !


Arkéa-Samsic : Françoise pouvez-vous lister les avantages d’avoir un camion cuisine « Mix Buffet » au sein de notre équipe ?

Françoise Deneckere : « Nous n’accédons plus aux cuisines des restaurants qui nous hébergent au soir des étape ce qui est intéressant en termes d’hygiène, et d’autre parts nous sommes en maîtrise de notre cuisine, grâce au camion espace cuisine qui a été créé par Mix Buffet. Là, en prime nous avons la place et les moyens afin d’élaborer et de cuisiner les repas de nos coureurs au soir des courses, et le matin au petit-déjeuner ».


Arkéa-Samsic : Pouvez-vous nous lister les équipements dont dispose cet espace cuisine, Françoise ?

Françoise : « Ce camion cuisine est équipé de fours, de bruleurs à gaz pour faire cuire et chauffer dans plats dans des casseroles ou des poêles. Il est équipé d’un réfrigérateur, d’un congélateur. Le fourneau est de qualité semi-professionnel »


Arkéa-Samsic : Vous êtes itinérante avec votre camion chaque jour ?

Françoise : « Oui. Je vais vous donner un exemple : Paris-Nice ! Trois semaines avant la course, j’ai adressé aux responsables d’hôtels qui nous ont accueillis mes désidératas par rapport aux menus que demande ASO. J’essaye de ne pas trop en changer, même si cela peut arriver quelques fois. Je peux le faire quelque fois en demandant les changements une semaine à l’avance. Je fais ma liste de produits et je demande d’avoir ceux-ci pour une dizaine de personnes chaque jour petit-déjeuner, les gâteaux de riz, de semoule et aussi les collations chaudes et froides d’après course et le dîner. Les menus ont été réalisés en collaboration avec notre médecin, le nutritionniste et moi».


Arkéa-Samsic : Comment se déroulent vos journées sur les courses ?

Françoise :« Je m’occupe du petit-déjeuner des coureurs. Je le prépare en amont de leur réveil, et je les sers à l’assiette suivant leurs demandes et habitudes  : pâtes, riz et œufs. Après le petit-déjeuner, je pars rejoindre l’hôtel ou nous sommes logés le soir. Je m’installe, je prépare le repas, le cuisine et le soir je le sers une fois encore à l’assiette aux coureurs les plats les uns après les autres de l’entrée au dessert ».


 


Arkéa-Samsic