Nos actualités
Laurent Pichon:  » Nous avançons à grands pas tous ensemble »
Le 6 février 2020
Laurent Pichon et Sébastien Hinault sur les routes du Saudi Tour 2020
Photos Bettini-Arkéa Samsic

Sébastien Hinault, directeur-sportif Arkéa-Samsic


« Le travail collectif lié au sprint se met en place, et on sait que les automatismes doivent se mettre en place. C’est le cas chaque jour qui passe ici sur cette première édition du Saudi Tour. Nous voyons tous les jours une équipe Arkéa-Samsic qui prend ses responsabilités, Nacer est régulier. Il est là depuis le début de la course, passe les difficultés sur lesquels certains sprinters butent. Il marche, on aurait aimé déjà gagner. L’important c’est de constater que l’on est de suite dans le match, pour le reste, je ne suis pas inquiet, la victoire va arriver. Tout le collectif Arkéa-Samsic œuvre ensemble, les gars font tous le boulot en faveur de Nacer. Ça va payer pour tous »


 


Laurent Pichon


« Nous prenons nos automatismes sur un plan collectif, car n’oublions pas que cela fait que quatre jours que nous courons tous ensemble. J’ai pu travailler, aujourd’hui, comme hier pour Nacer. Demain, nous allons emprunter de nouveau cette bosse que nous avons gravi aujourd’hui, et ce sera le juge de paix de cette édition 2020 du Saudi Tour. Nous possédons encore toutes les cartes en main afin de pouvoir tout rafler avec notre sprinter, Nacer Bouhanni. Notre sprinter est d’ailleurs parvenu aujourd’hui à passer cette difficulté alors que nombre d’autres sprinters n’y sont pas arrivés.


Il ne faut pas non plus oublier qu’en 2019, Nacer n’a pas fait une grosse saison en nombre de jours de courses, et, donc par conséquent les efforts qu’il fournit depuis le début de cette course, il ne les faisait pas l’an passé. Nacer marche vraiment bien, ça va aller. Il va gagner des courses, cela ne fait aucun doute. Nous nous allons continuer à affiner nos automatismes en vue du sprint, c’est aussi une forme de nouveauté pour l’équipe de travailler ainsi l’approche des arrivées massives, même si pour ma part j’ai déjà par le passé collaboré avec succès pendant deux saisons avec Nacer. Nous avançons à grands pas tous ensemble ».


Nacer Bouhanni


« Je réussis à passer la bosse du jour qui était assez longue et raide, avec le peloton, et à l’occasion du sprint, Mark Cavendish effectue une cassure en faveur de son coéquipier. Je me classe pour ma part cinquième ».


 


 


Arkéa-Samsic