Nos actualités
Laurent Pichon:  » En marche »
Le 14 mars 2019

Sans coureur pour le général et sans spécialiste de la discipline, le contre-la-montre de Paris-Nice, n’était pas l’étape cochée par nos coureurs mais un point de passage obligé pour se projeter sur l’étape de demain.



 Laurent Pichon 


« Paris-Nice a été difficile pour toute l’équipe en début de semaine. A titre personnel je n’ai pas été à la hauteur de ce que j’espérais sur ces premiers jours, avec les bordures c’est toujours compliqué mais je n’ai pas pu apporter le soutien que j’aurais souhaité à André. Hier, même si je termine loin, les sensations étaient déjà meilleures. Aujourd’hui, c’est encore un peu mieux. Je fais un anecdotique top 50 mais les jambes répondaient bien, les watts étaient bons, je n’ai jamais « coincé ». J’aime bien l’effort du contre-la-montre d’ailleurs j’ai envie de disputer le championnat de France contre-la-montre que je n’ai jamais fait…


Le niveau d’un contre-la-montre sur Paris-Nice est très élevé ! En février j’ai toujours un peu de mal mais cette épreuve me met en marche pour la suite, j’espère être à l’attaque dès demain. On veut aller chercher un beau résultat. »




Yvon Ledanois – Directeur sportif :

« Sur le papier, et avec les forces en présence c’était une journée compliquée pour nous. Je crois que nos coureurs avaient déjà à cœur de se projeter sur l’étape de demain, on sait qu’elle peut convenir à André. Laurent, après un début de Paris-Nice sans grandes sensations, s’est fait plaisir aujourd’hui. En revanche, pour Elie, c’était dur, il avait l’étape d’hier dans les jambes. »