Nos actualités
L’échappée de Romain Le Roux
Le 21 septembre 2019

Le Kazakh Lutsenko (Astana) déjà vainqueur de la Coppa Sabatini jeudi, s’est imposé samedi dans le Mémorial Marco-Pantani en devançant Diego Rosa (Team Ineos) qui portera le maillot Arkéa-Samsic la saison prochaine. Dans le sillage de Warren Barguil, nos coureurs ont fait une bonne course sans toutefois parvenir à entrer dans le Top 10.


« Nous n’avons pas à rougir, dit Sébastien Hinault, nous avons fait plutôt une bonne course. L’échappée du jour s’est dégagée assez tôt et à la pédale avec huit coureurs dont Diego Rosa et Guillaume Martin mais aussi Romain Le Roux. Ce groupe a atteint la partie dure de l’épreuve avec le circuit à parcourir deux fois et la triple ascension du Monte Serra. Dans le dernier passage, Rosa et Martin ont attaqué et Romain a hésité à les suivre, de peur d’exploser. Finalement, il a fait toute la montée à vingt secondes des premiers avant d’être repris par ce qui restait du peloton et donc par Warren Barguil et Anthony Delaplace. »


« La formation Bahrain-Merida et la sélection italienne ont contrôlé la poursuite et nous étions revenus à huit secondes quand Guérin (Delko-Marseille 13) est sorti et a rejoint le duo de tête. De façon un peu incompréhensible, Bahrain-Merida a arrêté de rouler et l’écart a atteint 40 secondes. A deux kilomètres de l’arrivée, il n’y avait plus que 12 secondes et Lutsenko a attaqué en solo pour reprendre les trois échappés à 300 mètres de la ligne et lever les bras une nouvelle fois. Dans le peloton, il restait quarante coureurs. Warren s’est battu mais une vague dans le sprint l’a obligé à freiner, sinon il aurait pris place dans les dix premiers. Pour nous, la campagne italienne de ce mois de septembre est finie. »