Nos actualités
Maxime Bouet s’impose au Tour de Savoie
Le 21 juin 2018

Un poing levé et un cri de délivrance, voici comment Maxime Bouet a franchi la ligne cet après-midi au Tour de Savoie Mont Blanc. Après 3814D+, le « blond » comme on aime le surnommer dans le peloton, part en costaud dans le col de la Madeleine, rejoindre les hommes de tête. Il s’impose dans un sprint en petit comité et offre à l’équipe une victoire pleine d’ondes positives.


Maxime Bouet : « Je suis vraiment content pour l’équipe, on le mérite, j’ai reçu beaucoup de messages en interne, j’espère que cette victoire va nous servir pour la suite. Personnellement, ça va compter : je suis un gros bosseur, je me fais mal à l’entrainement, je fais très attention à mon hygiène de vie. Ça a été dur de tourner autour et de ne pas être récompensé. Je suis conscient que c’est « seulement » une classe 2, mais c’était loin d’être facile. Les mecs m’ont vraiment bien aidé, un grand merci à eux. À 4kms de l’arrivée, quand j’ai compris que ça ne reviendrait pas et que la victoire allait se jouait entre nous quatre, je me suis concentré sur le sprint, j’ai essayé de récupérer. À 200m de l’arrivée, j’ai soufflé un grand coup et j’ai lancé. J’ai franchi la ligne, l’adrénaline est redescendue, j’ai poussé un ouf de soulagement et j’ai pu savourer. Il faut continuer à persévérer, ne rien lâcher et rester humble. »


Sébastien Hinault – directeur sportif : « C’était une première journée très difficile avec un premier écrémage après le col de la Croix de Fer en début d’étape. Dans le dernier col, Max est revenu sur l’échappée avec deux autres coureurs. On sait qu’il va vite au sprint, j’avais envie de l’encourager mais les oreillettes ne sont pas autorisées sur les classes 2, mais ça ne m’a pas empêché de donner de la voix dans la voiture (rires). Ce matin, au briefing, on avait repéré le virage à 80m de la ligne, il savait que s’il passait en tête il avait course gagnée, c’est une belle satisfaction pour lui et pour l’équipe. »