Nos actualités
Maxime Bouet : « Courir, c’est mon moteur »
Le 29 janvier 2021

Quel pourrait-être meilleur guide que Maxime Bouet pour présenter le Grand Prix Cycliste la Marseillaise ? Quasiment personne. Présentation de cette épreuve qui ouvre le calendrier français par l’un de nos capitaine de route.





Photos Arkéa-Samsic/Elen Rius




Maxime Bouet





Course de reprise





« Je n’ai plus couru depuis mon forfait sur le Tour de France 2020. Je suis heureux de reprendre ici sur le Grand Prix Cycliste La Marseillaise, car l’essence même d’une vie de sportif de haut-niveau, c’est la compétition. Courir, est mon moteur. J’ai hâte d’accrocher un dossard dimanche sur mon maillot, les sacrifices à l’entraînement, en diététique ont les faits justement pour la compétition, pour se jauger les uns par rapport aux autres ». 





Préparation hivernale





« Une partie de ma préparation hivernale a été composée des séances de natation, à raison de deux fois par semaine au sein du Cercle des Nageurs de Marseille. Je connais un entraîneur là-bas, avec qui je roule ,et qui est un ami :   Arnaud Rondan. Je lui ai demandé si je pouvais aller nager au sein de sa structure, compte tenu que les piscines municipales étaient fermées en raison du contexte sanitaire. Lui et ses collègues m’ont accueilli. J’ai pu faire de belles rencontres pendant ce temps de préparation hivernal, notamment, celle qui me lie désormais à Arnaud Gérald, apnéiste, ancien recordman du monde de la discipline. Il est venu rouler en VTT avec moi cet hiver ». 





Sur le bout des roues





« Je connais quasiment mètre carré par mètre carré le parcours du Grand Prix Cycliste La Marseillaise. Les routes empruntées par la course sont celles de mes entraînements. Je fais mes intensités, mes sorties d’endurance dans les bosses, les cols qui agrémentent le parcours. Je connais le tracé par cœur ».





Plusieurs scénarii





«Nous aurons cette année plusieurs cartes à jouer au sein de l’équipe Arkéa-Samsic, et pour ma part, cela va me libérer d’un peu de charge mentale par rapport à cette épreuve qui se déroule sur le pas de ma porte. Nous disposerons de plusieurs atouts, et c’est un avantage car des scénarii différents peuvent s’écrire sur cette épreuve. Les possibilités de s’adjuger la victoire sont en effet multiples ».





L’analyse du DS





Arnaud Gérard : « L’objectif sera de bien débuter la saison 2021, en France. Nous alignerons au départ de cette première course disputée sur notre territoire un beau collectif. Il conviendra d’être vigilant car tout le monde aura évidemment l’ambition de briller. Nous serons ambitieux, sans excès de confiance, toutefois. J’espère que l’équipe Arkéa-Samsic obtiendra un bon résultat sur cette compétition. Le fait que le parcours ait été rallongé ne sera sans doute pas anodin. Nous sommes en début de saison, 170 kilomètres, ce n’est pas neutre, il y aura quasiment trente minutes de course en plus, et cela pourra peut-être modifier la donne dans le final, surtout après le passage des Crêtes ».









La décla





Diego Rosa : « Je vais découvrir le Grand Prix Cycliste La Marseillaise.  Maxime Bouet m’a déjà parlé de cette épreuve. Il m’a prévenu que les scenarii ne sont jamais écrits par avance. Cette compétition peut se gagner au sprint en petit comité, ou avec trois coureurs détachés. Ce sera ma course de reprise après ma chute survenue sur les routes du Tour de France. Je suis à la fois impatient, et peu comme un enfant qui n’est pas retourné à l’école depuis longtemps, et qui se pose de manière légitime quelques questions. Ce sera comme mon premier jour d’école. Maxime Bouet sera mon guide sur cette course. Nous verrons dans le final qui aura les meilleures jambes de l’équipe, et nous travaillerons pour lui. Le fait que la course ait été rallongée et développe désormais 170 kilomètres, c’est quelque chose de bien pour moi. »





Le chiffre





10





Maxime Bouet comptera ce dimanche au départ du Grand Prix Cycliste La Marseillaise dix participations à cette épreuve si chère à son cœur.





L’info





Le Grand Prix Cycliste La Marseillaise marque traditionnellement le début de la saison cycliste professionnelle en France, mais également le coup d’envoi de la Coupe de France, épreuve qui a été remportée en 2020 par le sprinter de l’équipe Arkéa-Samsic, Nacer Bouhanni.









La retransmission à la télévision





Ce dimanche dès 14 heures 45 sur France 3 Provence, ou Eurosport 2 dès 14 heures 30.









La composition de l’équipe Arkéa-Samsic pour le Grand Prix Cycliste La Marseillaise, le 31 janvier 2021





Thomas Boudat, Maxime Bouet, Amaury Capiot (Belgique), Anthony Delaplace, Kévin Ledanois, Diego Rosa (Italie), Lukasz Owsian (Pologne)





Directeur-sportif : Arnaud Gérard





Arkéa-Samsic