Nos actualités
Nacer Bouhanni : « Le dernier virage, je l’ai pris à l’instinct »
Le 27 septembre 2020

Nacer Bouhanni a signé aujourd’hui la 10e victoire de l’équipe Arkéa-Samsic, sa 4e à titre personnel. Il remporte également le classement final de la Coupe de France. A noter aussi la 9e place de Christophe Noppe sur le prologue du Tour du Portugal


 


Nacer Bouhanni


 


« Cette édition 2020 de Paris-Chauny, c’était une course de flahute avec de la pluie, du vent, et finalement, cela a roulé très vite toute la journée et j’ai été parfaitement aidé par tous mes coéquipiers tout au long de la course. Ce n’était pas prévu que j’anticipe dans le dernier virage. Donavan Grondin a tenu la barre jusqu’au dernier kilomètre avec Thomas Boudat, et dans l’ultime virage, à l’instinct, je lance mon sprint. Je suis sorti de là avec plusieurs vélos d’avance, et je parviens à la conserver avec l’aide de Thomas qui avait fait aussi une cassure. Je veux maintenant bien figurer sur Paris-Tours, le Grand Prix de l’Escaut et la Panne, course qui me restent à disputer avant la fin de saison. Je remporte aussi le classement général de la Coupe de France, c’est toujours une victoire qui compte et c’est bien également pour l’équipe Arkéa-Samsic ».


 


Thomas Boudat


 


« La course a été nerveuse, avec du vent, de la pluie, et des tentatives de bordures qui n’ont pas pris corps. Quand nous sommes arrivés sur le circuit final, toute l’équipe Arkéa-Samsic s’est mise au service de Nacer, et nous avons repris l’échappée à ce moment-là. Donavan et moi devions lancer Nacer au sprint. J’ai fait l’effort jusqu’au dernier virage, et là Nacer m’a dit : « laisse-moi passer, laisse-moi passer ! » Il a fait l’intérieur du virage, je me suis mis derrière lui, et j’ai provoqué une cassure. Nacer a pris de l’avance, et après avec la vitesse qu’il avait, il n’a plus eu qu’à sprinter vers la victoire, surtout que derrière surpris par son attaque les autres se sont regardés un peu ».


 


Yvon Caër, Directeur-sportif de l’équipe Arkéa-Samsic


 


« Nacer a retrouvé son niveau. Je le sens bien, en capacité de gagner sur chaque épreuve sur laquelle il est aligné. Il a retrouvé la confiance, tout en étant tranquille. Il est constant dans ses performances depuis quelques semaines maintenant. Sur cette édition de Paris-Chauny, la course a été exposée au vent, cela a été tendu et tous ses coéquipiers ont dû le protéger durant la partie en ligne. Tout le monde a été à son service. Le sprint dans le final a été long, et Nacer a été très fort car il l’a emmené de loin, avec l’aide dans un premier temps de Donavan Grondin, puis de Thomas Boudat qui a fait la cassure dans le dernier virage. Nacer remporte aussi la Coupe de France 2020 avant le terme de cette épreuve qui sera Paris-Tours ».


 


 


Arkéa-Samsic