Nos actualités
Nacer Bouhanni : « Je tiens à remercier mes coéquipiers »
Le 4 avril 2021

Nacer Bouhanni se classe 2ème de la Roue Tourangelle, épreuve sur laquelle Thomas Boudat et Laurent Pichon sont passés à l’offensive du côté de la côte de l’Épan.









SUR LA LIGNE AVEC…





Nacer Bouhanni – photo Arkéa-Samsic, photo de Une LNC-Bruno Bade




Nacer Bouhanni : « Je tiens à remercier mes coéquipiers pour leur travail. Ils m’ont superbement placés et lancés. Je suis resté dans la roue de Bram Welten durant tout le circuit final. Laurent Pichon et Thomas Boudat étaient échappés dans le final, et lorsque nous les avons repris, Thomas a encore eu l’énergie sous la flamme rouge de tirer un bout droit en ma faveur ! Bram m’a très bien lancé jusqu’aux deux cents mètres. Je fournis mon effort à ce moment-là, avec Démare. Mais il était plus fort que moi. Il y a quarante-huit heures je ne savais même pas si j’allais prendre part à cette course. J’ai passé une semaine très compliquée. C’est une deuxième place, donc anecdotique pour moi, car seule compte la victoire, mais on va dire que cette performance est rassurante ».





LE DÉBRIEF’









Arnaud Gérard (directeur-sportif) : « Cinq coureurs se sont échappés très tôt sur cette édition 2021 de la Roue Tourangelle. Les équipes Groupama et Wanty-Intermarché les ont contrôlés. La Roue Tourangelle est une course qui généralement s’active juste dans les 40 derniers. Ce fut encore le cas cette année. À trente bornes de l’arrivée, Laurent Pichon se glisse dans un groupe d’échappées. Quelques kilomètres plus loin,  Thomas Boudat effectue le jump pour rejoindre Laurent et les coureurs qui l’accompagnaient. Leur groupe est rattrapé à 4 kilomètres de l’arrivée. La course se joue au sprint. Nacer se classe 2ème très bien épaulé par ses équipiers. Bram termine 4ème. Il n’y a rien à dire, nous sommes battus par plus forts que nous ».





Arkéa-Samsic