Nos actualités
Nacer Bouhanni : « Mon bras touche les barrières »
Le 14 février 2021

Nacer Bouhanni avait la victoire dans les jambes à Salon-de-Provence, malheureusement il se fait tasser dans les tout derniers mètres et ne peut jouer complétement ses chances.





SUR LA LIGNE





NACER BOUHANNI









« J’ai été serré contre les barrières par Ballerini. Mon bras et ma roue avant ont même touché celles-ci. Sans cela, je gagne cette dernière étape du Tour de la Provence. Je tiens une nouvelle fois à remercier mes coéquipiers pour leur totale implication auprès de moi »





THOMAS BOUDAT









« Le final a été rapide, compliqué avec ces nombreux virages. Nous avons replacé Nacer à un kilomètre de la ligne, et ensuite il a gardé la roue des Deceuninck, mais malheureusement dans les tout derniers mètres, il se fait tasser le long des barrières. Dommage… »





CONNOR SWIFT









« Il y a eu beaucoup de mouvements en début d’étape. De nombreuses équipes ont tenté de jouer la carte de l’échappée, mais sur le final celles des sprinteurs ont rétabli la situation en leur faveur. Nous avons, nous Team Arkéa-Samsic collaboré à la poursuite derrière les échappées, et les autres coureurs non désignés pour cette mission, ont protégé Nacer afin qu’il effectue le moins d’efforts possible. Thomas et Warren ont réalisé un gros travail en sa faveur dans le final. Nacer réalise un gros sprint, mais il ne peut pas malheureusement, produire totalement son effort, puisqu’il est tassé le long des barrière par un autre concurrent à l’approche de la ligne».





LE DÉBRIEF DU DS









Sébastien Hinault : « Nous sommes allés visionner la vidéo du sprint, Yvon Caer et moi. Je respecte la décision des arbitres de ne pas déclasser Ballerini, néanmoins, pour moi je reste persuadé qu’il commet une faute. Il débute en effet son sprint à deux mètres des barrières et dans le final, Nacer ne peut pas passer son guidon entre celles-ci et lui.





Si Ballerini avait était déclassé, Nacer aurait fini deuxième, mais sans cette faute, il joue la gagne, donc c’est la déception qui prime là sur l’instant, c’est la déception qui prime. Son coude et sa roue touchent la barrière. C’est un sprinter, il n’a pas peur ! Ce qu’il faut retenir avant tout c’est le bon travail effectué par laTeam Arkéa-Samsic sur cette édition 2021 du Tour de la Provence »





L’ANALYSE DE L’ENTRAÎNEUR









Kévin Rinaldi : « Nacer se fait tasser contre les barrières. La team Arkéa-Samsic a fait le travail qu’il fallait en sa faveur, tout était parfaitement huilé. Il déclenche son sprint au moment où il le faut. Il se trouve dans les roues desquelles il convient d’être. Il avait l’espace devant lui pour passer, mais malheureusement dans les tout derniers mètres survient ce tassement. Nous sommes frustrés, car il existait de grandes chances pour que Nacer remporte cette ultime étape du Tour de la Provence. Cela aurait été la concrétisation du beau travail que nous avons mis en place. C’est frustrant, forcément. Il y avait tout pour que Nacer gagne et que cela récompense le bon travail fourni par toute la Team Arkéa-Samsic depuis le début de la saison ».





Arkéa-Samsic