Nos actualités
Nacer Bouhanni se classe 6e
Le 4 février 2021

Sprint massif sur la deuxième étape de l’Étoile de Bessèges ! Nacer Bouhanni termine à la sixième place.









Le débrief du DS





Yvon Caer





« Un final très nerveux »





« Le final était nerveux. Nous avons donc pris l’initiative d’emmener le sprint aux abords de l’arrivée, comme nous l’avions décidé avant la course. Forcément, cela réclame beaucoup d’énergie. La Team Arkéa-Samsic passe le dernier rond-point parmi les premières équipes. La chute survenue à ce moment-là a désorganisé l’approche du sprint. Nacer se retrouve vite devant et ne peut faire autre chose que de lancer. L’équipe Arkéa Samsic continue d’apprendre. Nos automatismes se mettent en place au fil des jours dans le domaine du sprint. Nous allons tirer les enseignements de cette journée, nous en servir afin de continuer à progresser. L’objectif reste celui que nous nous sommes fixés ».





Sur la ligne avec Nacer Bouhanni





« Un bon travail de l’équipe »









« Dans le dernier rond-point je me suis retrouvé derrière un coureur de la Trek-Segafredo qui était en train de couper son effort. Il restait alors 250/300 mètres au moment où je démarre, c’était beaucoup trop loin, mais je n’ai pas eu d’autres choix que de lancer à ce moment-là. Je tiens une nouvelle fois à remercier l’ensemble de mes coéquipiers pour le travail qu’ils ont effectué en ma faveur durant cette deuxième étape de l’Étoile de Bessèges ».





… et avec Clément Russo





« Une nouvelle chance demain »









« Journée sprint classique sur cette deuxième étape de l’É    toile de Bessèges, avec une échappée que le peloton a contrôlé. C’était assez fluide, la course s’est emballée dans le final, et à ce moment-là, c’est devenu très nerveux. Nous avons pris en main la course dans les derniers kilomètres,  comme décidé avec la direction sportive,  afin de protéger au mieux Nacer, tout le monde a tenu son rang. Il était bien placé au passage dans le dernier rond-point, mais à ce moment-là une grosse chute est intervenue, laquelle a désorganisé l’approche du sprint. Demain : nouvelle chance au sprint pour la Team Arkéa Samsic ».





Arkéa Samsic