Nos actualités
Nouvelle quatrième place pour Thibault Guernalec
Le 5 août 2019

Thibault Guernalec a pris à Guarda la quatrième place de la cinquième étape du Tour du Portugal gagnée par l’Italien Tizza (Amore e Vita-Prodir). Le rouleur de l’équipe Arkéa-Samsic a donné de sa personne au cours d’une journée très rapide et a obtenu un très bon résultat.


« On a senti le bon coup, se félicite Yvon Caër, c’était le jour où on pensait que l’échappée pouvait aller au bout. Elle a mis 55 kilomètres à partir, dans ce laps de temps Romain Le Roux et Thibault n’ont pas loupé une seule tentative. Finalement, c’est parti quand tout le monde voulait souffler et il est rentré le dernier sur ce groupe de huit coureurs. L’équipe W52-FC Porto a rapidement roulé pour essayer de limiter l’écart avant de demander de l’aide qui a tardé à venir. Ça a fait la réussite de l’échappée, son avantage passant alors de trois à cinq minutes. Tout s’est joué dans la dernière côte de trois kilomètres qui menait à la ligne d’arrivée et qui était assez dure. Tizza, qui a fini neuvième du Grand Prix de Plumelec cette année était le plus fort et quand il a attaqué, Thibault s‘est dit qu’il prendrait un risque à le suivre mais il a bien géré son effort et prend la quatrième place. En même temps, c’était un effort long et à ce niveau de puissance, il connaît par cœur. Je dois jute préciser qu’on avait reconnu l’étape hier soir avec Arnaud Gérard, on savait où on mettait les pieds… Demain, c’est jour de repos mais dans toutes les étapes on existe, les gars sont investis. »


Avant ce jour de repos, Thibault a toutes les raisons d’être satisfait de son tableau de marche, quatrième du prologue de Viseu et donc à Guarda, il a fait aussi dans les autres étapes un bon travail d’équipier.


« Je suis content de faire un résultat, dit-il, alors que ça a bagarré toute la journée. Quand on s’est retrouvé à huit coureurs à l’avant, on en a encore accéléré et ça faisait encore très mal. Ensuite, ça s’est un peu posé. J’ai essayé de ne pas trop en faire. Dans la dernière côte, mes directeurs sportifs m’ont dit de ne pas m’affoler, j’ai bien géré mon effort. Quand Tizza est sorti au pied, c’était trop tôt pour moi, je ne pouvais pas y aller. J’ai attaqué à un kilomètre du sommet pour aller chercher la troisième place mais je me suis fait reprendre. C’est mon deuxième Top 5 sur le Tour du Portugal, la forme est là. J’ai eu quelques pépins en début de saison, j’ai peut-être un peu plus de fraicheur que les autres, en tout cas ça fait du bien d’aller chercher des résultats. Je suis content de participer à cette course par étapes, de voir comment mon corps réagit, c’est un bon apprentissage. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations