L'équipe
Markus Pajur
(Estonie)
Né le 21 septembre 2000 À Tallin
Estonie
1 m 84
72 kg
0
Victoires
0
Années d'expérience
Son profil

Premier coureur de l’équipe recruté via la méthode de détection mise au point par l’équipe Arkéa-Samsic avec le concours de la plateforme d’entraînements Training Peaks,  Markus Pajur intègre l’effectif de notre formation dès cette saison 2021 en qualité de néo-professionnel.

Jeune sprinteur en devenir (20 ans), il a été entraîné ses dernières saisons par un coureur Estonien, bien connu en France, qui n’est autre que Jan Kirsipuu ancien maillot jaune du Tour de France et multiple vainqueur d’étapes sur cette épreuve.

4e du Championnat d’Europe 2020 Espoirs couru l’été dernier sur le parcours de Plouay, Markus Pajur intègre à la fois le pôle des sprinteurs et celui des coureurs de classiques de la formation Arkéa-Samsic.

Son palmarès
2020 - amateur
4e du Championnat d’Europe Espoirs disputé à Plouay en 2020
En 20 questions

Pourquoi avez-vous pratiqué le cyclisme Markus ?

« J’ai été attiré par le cyclisme dès mon plus jeune âge, enfant j’aimais faire des petits tours à vélo près de mon domicile. Après mes parents m’ont inscrit dans un club et j’ai commencé à disputer des compétitions. J’ai voulu très rapidement en faire mon métier »

La marque de votre premier vélo ?

« Classic »

Votre meilleur souvenir en carrière ?

« Les Championnats d’Europe chez les Espoirs 2020, et cette 4e place obtenue à Plouay »

L’instant important pour vous qui a marqué l’histoire du cyclisme ?

« En ce qui concerne cyclisme Estonien même si je n’étais pas né cela a été la carrière de Jan Kirsipuu, et les performances de Tanel Kangert, notamment en 2019, lorsqu’il a fait de très bons résultats sur les épreuves contre-la-montre »

Que préférez-vous dans le métier de coureur cycliste ?

« Le fait d’être dehors, et que ce travail nous procure un grand sentiment de liberté »

Votre course préférée ?

« Paris-Roubaix, et les classiques au profil difficile mais qui peuvent néanmoins se jouer au sprint »

Votre meilleur ami dans le cyclisme ?

« Mon ex-coéquipier Rait Ärmr en 2019 et 2020, et avec lequel j’ai effectué mes études »

Quel métier auriez-vous exercé si vous n’aviez pas été coureur cycliste ?

« Il y a plein de domaines professionnels que j’apprécie, mais mon objectif était de devenir coureur cycliste professionnel »

Quels sont vos hobbies ?

« J’aime dessiner, et faire notamment des graph’s sur du papier avec des stylos, des marqueurs ».

Votre groupe de musique préféré ?

« Gunna »

Un jeu vidéo ?

« Les jeux de courses de voitures »

Votre film culte ?

« Southpaw »

La personne la plus connue de votre répertoire ?

« Jan Kirispuu »

Votre plat préféré ?

« Les pâtes à la carbonara »

Votre carrière cycliste sera réussie si…

« Si je gagne les Championnats du Monde élites hommes »

Que vous inspire la région Bretagne ?

« La seule fois que je suis allé en Bretagne c’était pour le Championnat d’Europe Espoirs. C’est forcément un endroit qui me rappelle de bons souvenirs »

Votre modèle en sport ?

« Wout Van Aert »

Votre devise ?

« Le plus vite tu roules, le plus vite tu finis… »

 

Arkéa-Samsic