Nos actualités
Podium pour Franck Bonnamour ! Tour du Doubs
Le 15 septembre 2019

L’équipe Arkéa-Samsic a couru pour gagner le Tour du Doubs mais est tombée sur le Suisse Küng qui était très fort. Franck Bonnamour, bien soutenu par Elie Gesbert dans le final, a pris la deuxième place et obtenu son meilleur résultat chez les professionnels.



Franck Bonnamour : « C’est mon meilleur résultat depuis que je suis chez les pros. Ca fait plaisir même si à chaud j’étais déçu de ne pas gagner. Quand on s’est retrouvé à neuf coureurs à l’avant je pensais être le plus rapide au sprint mais Küng est sorti à 1,5 kilomètres de l’arrivée et on s’est un peu regardé. C’est un bon rouleur, il a tout de suite pris de l’avance. Nous étions deux de l’équipe Arkéa-Samsic et Elie Gesbert s’est mis à la planche pour que je puisse disputer le sprint. Toute l’équipe a fait du super boulot. On a eu une petite frayeur  à cinq kilomètres de l’arrivée car les motos qui nous précédaient se sont trompées de route et le peloton est revenu à dix secondes. Heureusement qu’il y avait la descente pour garder notre avance. Je suis content de ce résultat, ça prouve que je suis en forme. Depuis deux mois je me sens très bien. En début de saison j’avais été gêné par mon genou et j’ai pris du retard. Aujourd’hui je suis content de monter sur le podium et je remercie toute l’équipe de m’avoir aidé aujourd’hui ! »


Yvon Ledanois : « On était là pour la victoire et je ne peux pas me satisfaire d’une place de deuxième même si on a trois coureurs dans les onze premiers. Ma satisfaction est que mes coureurs ont fait le boulot et qu’ils ont couru pour faire gagner le maillot Arkéa-Samsic. Sur le papier, on n’avait pas le favori du Tour du Doubs mais ont avait le collectif le plus fort avec des gars qui s’entraînent beaucoup, bien que nous soyons à la mi-septembre. Au pied de la dernière difficulté, Romain Hardy s’est sacrifié pour maintenir l’écart avec le groupe de tête puis Elie Gesbert est sorti seul avec Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert). Franck Bonnamour est revenu sur eux avec trois ou quatre coureurs au début de la descente vers Pontarlier. De ce groupe échappé est sorti Küng qui a pris une dizaine de mètres et n’a pas été revu. Dans la perspective du sprint pour la deuxième place, Elie a roulé pour Franck qui prend donc la deuxième place. Aujourd’hui nous gagnons le classement par équipes du Tour du Doubs.»