Nos actualités
Provence #3 – Rien de grave
Le 16 février 2019

Il y a des journées compliquées … À Oman, crevaison au pire moment pour André Greipel et abandon de Maxime Daniel, malade. Du côté de la Provence, Maxime Bouet, le régional du Tour chute en tout début d’étape. Les premiers examens sont rassurants : pas de fracture mais de nombreuses plaies.


Roger Tréhin – directeur sportif : « Maxime Bouet s‘est fait peur je pense. Il est tombé avec trois autres coureurs dans une descente et dans le choc, son vélo s’est cassé en deux. Il avait pas mal de contusions et se plaignait de son poignet. Il a été transporté à l’hôpital pour des examens, notamment radiologiques, et recevoir des soins. Pour l’équipe c’était un coup dur parce que cette étape convenait bien à Maxime. Dans le final, il y a eu un coup de bordure mais nous avons été vigilants. Anthony Delaplace a placé Warren Barguil, Jérémy Maison et Amaël Moinard au pied de la dernière difficulté qui a été franchie très rapidement. Notre leader se sentait un peu mieux qu’hier. Il a terminé l’étape dans le deuxième groupe à moins d’une minute. De cette course, il a des enseignements à tirer mais le travail effectué va porter ses fruits. Nous sommes encore au début de saison. »


Warren Barguil (27e) : « Je ne peux pas le cacher, je n’ai pas les mêmes jambes qu’à Majorque où je marchais vraiment bien. J’ai un coup de moins bien sur ce week-end, ça arrive mais il ne faut pas que ce soit trois week-ends de suite. 2018, ne parle pas en ma faveur, mais j’ai appris de mes erreurs et j’ai tourné la page, là-dessus je n’ai aucun doute. Forcément, j’aurais aimé être mieux sur cette course, il ne me manque pas grand chose pour basculer. On va prendre le temps avec le staff de l’équipe pour comprendre ce qui n’a pas marché depuis Majorque mais il ne faut pas paniquer ou tirer de conclusions hâtives. Après la Provence, je vais rester m’entrainer 15 jours dans le sud, il faut garder nos objectifs en tête et être sûrs de nos forces. »