Nos actualités
Route d’Occitanie #3 – Brice Feillu offensif sur l’étape reine
Le 16 juin 2018

Les attaques fusent dès le premier kilomètre de cette étape reine. Après plusieurs tentatives d’échappée, quatre hommes prennent de l’avance. Parmi eux, on retrouve Elie Gesbert et Brice Feillu, parti en contre. Elie Gesbert chute dans la descente suivant le premier grimpeur et est contraint d’abandonner. Le groupe de tête est repris après le premier sprint intermédiaire. Brice Feillu tente une nouvelle fois sa chance à 20kms aux côtés de Luis Leon Sanchez mais le peloton revient fort. Dans l’ascension finale, Brice Feillu est dans le groupe des favoris, mais l’écrémage s’opère. Alejandro Valverde s’impose en costaud dans un brouillard épais, Sindre Lunke est 11ème de cette étape dantesque et prend la 11ème place du général.


Brice Feillu :


” Je pense avoir fait une bonne course, les jambes étaient bonnes mais j’ai manqué de force dans le final, peut-être un manque de ravitaillement mais on ne peut pas refaire la course. J’ai aussi payé les efforts de mes précédentes attaques. On peut toujours faire mieux tant qu’on ne gagne pas mais les résultats ne reflètent pas notre travail aujourd’hui. On était tous là pour être dans les bons coups, que ce soit Franck, Kevin ou Elie. Malheureusement Elie a chuté dans la descente, c’est un très bon descendeur mais il allait particulièrement vite cette fois. Heureusement pas de grosses séquelles pour lui, seul son genou serait amoché. A ce moment-là j’étais dans l’échappée mais AG2R n’avait personne devant et le peloton est revenu sur nous. J’ai retenté plus tard quand Luis Leon Sanchez a attaqué mais il faisait peur pour le général et on n’a pas pu creuser l’écart. Demain on repart avec deux hommes en moins dont notre sprinteur Maxime qui n’a pas pu finir l’étape. Mais l’arrivée peut se faire autrement qu’au sprint, l’échappée pourrait aller au bout. ”


Sindre Lunke :


” J’étais à l’aise dans les cols aujourd’hui, j’ai eu un très bon entraînement à la maison. Je suis allé à mon rythme jusqu’à la dernière ascension et je suis remonté sur les coureurs lâchés. J’ai manqué le top 10 au sprint. Demain je veux être plus offensif et agressif pour aller chercher le maillot de meilleur jeune. “