Nos actualités
Sébastien Hinault : « Nous restons sur notre faim »
Le 20 mars 2021

Nacer Bouhanni termine 19ème de Milan-San-Remo. Il se classe deuxième du principal groupe de sprinter qui finit à six secondes de la gagne sur la Via Roma de San Remo.





SUR LA LIGNE AVEC…





Nacer Bouhanni – Photo GettyImages (Photo Une du Site, crédit GettyImages)




Nacer Bouhanni : « Thibault chute devant moi dans un virage en épingle, et je ne peux, malheureusement, pas l’éviter. J’ai un peu mal au coude. Je me suis après cela remobilisé aussitôt en vue du final. J’ai monté le Poggio en m’accrochant. Je perds le contact dans les cinq cents derniers mètres de cette difficulté, et je me retrouve dans un groupe de contre. Je pensais vraiment que nous allions rentrer. Il nous a juste manqué un relais appuyé d’un coureur pour que la jonction puisse se réaliser. Et alors, dans ce cas-là, on joue la deuxième place, c’est vraiment dommage. Il nous manque quoi ? Vingt mètres pour réaliser la jonction sur le groupe juste devant nous ».





Dan McLay – Photo GettyImages




Dan McLay: “ Je devais m’assurer de passer la Cipressa puis placer Nacer à l’avant du peloton au bas du Poggio sans utiliser trop d’énergie”





Clément Russo : « Milan-San-Remo est une belle classique qui demande de la disputer à plusieurs reprises afin de s’en imprégner. C’est aussi une journée qui démarre très tôt, avec un départ matinal dans les rues de Milan. Nous étions malheureusement mal placés Warren et moi au pied du Poggio et cela nous a été préjudiciable. Je suis déçu de ne pas avoir pu aider Nacer dans le final. Chapeau à Dan qui l’a idéalement placé au pied du Poggio. Je vais tirer les enseignements de cette journée car Milan-San-Remo est une classique que j’apprécie ». 





LE DÉBRIEF’





Sébastien Hinault : « C’est toujours contrariant de chuter sur une course, peu importe laquelle. Thibault et Nacer sont allés au sol sur un temps de course qui n’était pas très rythmé. Heureusement ! Ils ont pu repartir rapidement. Ce que je souhaite retenir de ce Milan-San-Remo c’est que Nacer est là où nous l’attendions. Il ne termine pas très loin de la gagne. Stuyven fait un gros numéro. Il joue bien le jeu, et derrière cela se regarde. J’ai cru que le groupe auquel appartenait Nacer allait rentrer et se disputer la victoire. Il ne leur manque rien. Il termine deuxième de ce groupe, cela prouve une fois encore qu’il possède actuellement de bonnes jambes. Après c’est Milan-San-Remo avec toutes les incertitudes que comporte cette course. Ce soir nous sommes un peu déçus, car nous sommes très proche de réaliser un beau résultat sur un Monument. Nous restons un peu sur notre faim au terme de cette compétition ». 





Arkéa-Samsic